AccueilDroit et ChiffreFidal Aix-Marseille mise sur l’engagement de ses avocats pour se démarquer

Fidal Aix-Marseille mise sur l’engagement de ses avocats pour se démarquer

Hedy Saoudi, le nouveau co-directeur de Fidal Aix-Marseille, et Thierry Gaudin expliquent leurs ambitions en interne et externe pour développer le cabinet d’avocats d’affaires dans les Bouches-du-Rhône.
Thierry Gaudin et Hedy Saoudi les co-directeurs de Fidal à Marseille.
F. Delmonte - Thierry Gaudin et Hedy Saoudi les co-directeurs de Fidal à Marseille.

Droit et Chiffre Publié le ,

Un bureau, mais deux co-directeurs. Dans les Bouches-du-Rhône comme dans sa direction régionale Méditerranéenne, Fidal a décidé de doubler les compétences. Ainsi Hedy Saoudi est arrivé aux côtés de Thierry Gaudin. « Cette phase de codirection était nécessaire », reconnaît Me Gaudin qui dirige le bureau marseillais depuis sept ans. « Tout d’abord parce que j’entends préparer la transition et ensuite parce les sujets sont nombreux », ajoute ce dernier.

Depuis la fusion entre les bureaux de Marseille et d’Aix-en-Provence et l’installation au 7e étage de l’Astrolabe, les 40 avocats et juristes des Bouches-du-Rhône, plus la quinzaine d’employés, ne forment qu’une seule équipe.

Fidal : Hedy Saoudi nommé co-directeur du bureau d'Aix-Marseille

Mettre en avant les talents

Maîtres Saoudi et Gaudin entendent s’appuyer sur cette notion d’équipe et de talents pour renforcer la place du cabinet d’avocats d’affaire sur la métropole. « Alors que le métier d’avocat demande des compétences de plus en plus pointues et que notre volonté est d’apporter un "full-service" à nos clients, nous entendons nous démarquer de nos concurrents », plaide Thierry Gaudin. Pour y arriver, ils ont travaillé avec les avocats et juristes du cabinet sur un projet collectif. L’idée est de permettre aux collaborateurs de prendre des responsabilités pour renforcer leur activité et s’engager dans des projets de développement.

Cinq ont été retenus, dans des domaines aussi divers que l’engagement des jeunes avocats, le pôle immobilier et construction, le domaine maritime, la cybercriminalité ou encore le « restructuring ». Des actions concrètes seront menées en internet et externe pour renforcer ces points et mieux faire connaître les services et compétences de Fidal.

Des avocats dans la cité

Cet engagement en interne est doublé d’engagements en externe. « Les avocats ne peuvent plus rester dans leur bureau. Ils se doivent d’être engagés dans la cité au travers d’associations, de clubs d’affaires ou de syndicats professionnels », détaille Me Saoudi. Ainsi, on retrouve les collaborateurs de Fidal à l’UPE 13, au Club 29, à PBA, à la Cité des Entrepreneurs… Si cet engagement de la profession n’est pas nouveau, il est encouragé et développé à Fidal. « Nous nous devons d’être présents dans ces instances pour nous faire connaître, mais aussi apporter nos compétences et tout simplement participer à la vie de la cité », insiste Hedy Saoudi. Dans le cadre de son développement, le bureau marseillais, qui est un des plus importants du réseau Fidal, entend aussi accueillir de nouveaux talents et leur permettre d’évoluer, de se former et de s’investir dans l’équipe.

« Avec cette approche, nous n’entendons pas seulement fêter nos 100 ans cette année, mais inventer les 100 ans à venir », avance Hedy Saoudi.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 26 septembre 2022

Journal du26 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?