Fermer la publicité

Eric Vivier (Innate Pharma) : "Nous avons levé une armée pour lutter contre le coronavirus"

le - - Economie

Eric Vivier (Innate Pharma) : "Nous avons levé une armée pour lutter contre le coronavirus"
JM Huron - Eric Vivier, vice-président senior et directeur scientifique d'Innate Pharma.

La biotech marseillaise cotée à Euronext et au Nasdaq a obtenu un financement public de 6,8 millions d'euros lui permettant de développer ses activités de recherche et développement sur la Covid-19 et de réaliser des essais cliniques avec un anticorps thérapeutique qu'elle connaît bien, comme l'explique Eric Vivier, vice-président senior et directeur scientifique d'Innate Pharma.

Les Nouvelles Publications : Pourquoi Innate Pharma a décidé de se lancer dans la recherche de traitement contre le coronavirus, un domaine éloigné de sa spécialité ?
Eric Vivier :
Innate Pharma est une société de biotechnologies commerciale spécialisée en immuno-oncologie, dédiée à l'amélioration du traitement des cancers grâce à des anticorps thérapeutiques innovants exploitant le système immunitaire. Face à un problème planétaire tel que la Covid-19, nous ne pouvions pas rester les bras croisés à attendre. Nous avons donc mis toute notre expertise au service du développement d'une solution thérapeutique innovante à destination des patients. Nous avons levé une armée pour lutter contre le coronavirus.

En collaboration avec l'hôpital de la Timone, l'hôpital Nord et l'hôpital Laveran, ainsi que le laboratoire d'immunoprofiling de Marseille Immunopôle / AP-HM à l'hôpital de la Timone, nous avons analysé les cellules immunitaires des patients présentant la Covid-19 à différents stades de la maladie. Cela nous a permis de constater une activation de la voie C5a/C5aR1 chez les patients qui progressent vers un Covid-19 sévère. Concrètement, ces résultats publiés dans la revue Nature le 29 juillet démontrent que le taux de C5a augmente de manière proportionnelle à la sévérité de la maladie. Et ça, personne ne l'avait vu auparavant. Nous savons également que ce taux contribue à l'inflammation du poumon. Fort de ces résultats nous avons répondu à l'appel à projet PSCP-COVID opéré pour le compte de l'Etat par Bpifrance dans le cadre du Programme d'investissements d'avenir. Et nous avons obtenu un financement de 6,8 M€.

Où en sont les essais cliniques en cours ?
Innate Pharma développe dans sa spécialité, l'immuno-oncologie, des anticorps thérapeutiques visant à bloquer ce processus, dont l'Avdoralimab. Nous avons ouvert à Marseille - puis dans toute la France - l'essai clinique FORCE (FOR Covid-19 Elimination), sponsorisé par les Hôpitaux Universitaires de Marseille/AP-HM, qui propose aux patients avec des pathologies graves liées à la Covid-19 de prendre cette molécule existante. Notre approche est solide, rationnelle, contrôlée. Elle répond aux critères de la médecine actuelle. Cela prend du temps car nous respectons toutes les étapes.

Avec le recul, quels ont été vos points forts ?
Nous avons fait preuve d'agilité. Cela a notamment été possible grâce à la force et à la solidité de Marseille Immunopole. Nous avons eu raison de croire en la science et de tester des molécules comme Avdoralimab que nous avions déjà sous la main.




Caroline Dupuy
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer