AccueilDroit et ChiffreEric Négron, le premier président de la cour d'appel d'Aix-en-Provence, est décédé

Eric Négron, le premier président de la cour d'appel d'Aix-en-Provence, est décédé

Il a été emporté par un infarctus dans la nuit du 31 mars au 1er avril, à l'âge de 59 ans.

Droit et Chiffre Publié le ,

Le monde judiciaire est en deuil. Eric Négron, le premier président près de la cour d'appel d'Aix-en-Provence, est décédé cette nuit à son domicile. Il a été victime d'un infarctus à 59 ans. Il occupait ce poste depuis août 2017, après avoir été président du tribunal de Limoges, puis premier président de la cour d'appel de Montpellier.

A la suite de l'annonce de son décès, les hommages n'ont pas tardé d'arriver de toute la France. François Molins, le procureur général près la Cour de cassation fait part de sa « tristesse ». « Un homme dévoué, enthousiaste et humain, qui manquera à notre justice », a déclaré de son côté Yaëlle Braun-Pivet, la président de la commission des lois à l'Assemblée nationale. Roland Rodriguez, ancien bâtonnier de Grasse et président de la FNUJA (Fédération nationale des Unions de jeunes avocats), pleure « un très grand magistrat, brillant, passionné, chaleureux et respectueux des avocats ». L'Unsa Services judiciaires du Sud et de la Corse, regrette lui aussi un « homme et magistrat profondément humain », « constamment dans le dialogue » et adresse ses pensées à son épouse et leurs enfants. Dans un communiqué le Barreau de Marseille salue « ses qualités professionnelles et humaines. Il manquera cruellement à notre famille judiciaire ». Dans un communiqué Marie-Suzanne Le Queau, la procureure générale et Luc Fontaine, le premier président de chambre de la cour d'appel d'Aix-en-Provence font part de leur « profonde tristesse ». Le Barreau d'Aix-en-Provence parle d'un « très fin juriste, il a honoré une carrière exemplaire, à la fois en cabinets ministériels , mais surtout à la tête de grandes juridictions comme la Cour de Montpellier puis celle d'Aix-en-Provence.
Ses fonctions ne l'avaient pas pour autant éloigné de la mission essentielle du Magistrat qui est de rendre la Justice au bénéfice de tous
».

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?