AccueilDroit et ChiffreEric Dupond-Moretti rencontre à Aix les nouvelles recrues affectées à la justice de proximité

Eric Dupond-Moretti rencontre à Aix les nouvelles recrues affectées à la justice de proximité

Le garde des Sceaux était à Aix-en-Provence mardi 5 janvier au matin pour visiter le futur tribunal judiciaire de la ville et saluer les neuf récents recrutements au service de la justice de proximité.
Eric Dupond-Moretti rencontre à Aix les nouvelles recrues affectées à la justice de proximité
C. Dupuy - Le ministre de la Justice a salué les neuf recrues spécialement dédiées à la justice de proximité.

Droit et Chiffre Publié le ,

Une heure de visite. Eric Dupond-Moretti, garde des Sceaux et ministre de la Justice, s'est rendu mardi 5 janvier à Aix-en-Provence pour découvrir le futur tribunal judiciaire de la ville, en lisière de son cœur historique. Casque de chantier sur la tête, il a arpenté les différentes salles de ce bâtiment qui sera livré cet été et opérationnel en septembre. Habitué de la ville, il a entre autres apprécié le socle en béton brut clair "qui rappelle la couleur des bâtiments d'Aix-en-Provence" et la luminosité des niveaux supérieurs "avec notamment une belle vue sur la montagne Sainte-Victoire". "Nous ne pouvons qu'être satisfaits et ravis de son prochain achèvement. Les justiciers et les justiciables méritaient un tel bâtiment", a jugé le ministre.

Le bâtonnier d'Aix-en-Provence, Philippe Bruzzo, était également de la partie. L'occasion pour lui de découvrir, en visite privée, la salle dédiée aux avocats de ce futur tribunal judiciaire. "Même si elle n'est pas très grande, il est de plus en plus rare de bénéficier d'un tel espace dans les tribunaux. C'est donc une très bonne chose", a-t-il précisé, avouant déjà réfléchir à l'agencement du lieu, qui bénéficie également d'une terrasse.

Justice de proximité

Dans la vaste salle des pas perdus, au rez-de-chaussée du tribunal judiciaire, Eric Dupond-Moretti a également pris le temps de saluer, une par une, les nouvelles recrues, spécialement dédiées à la justice de proximité. "Vous êtes l'incarnation de cette nouvelle politique. C'est un peu ma fierté !". Pour rappel, la chancellerie a identifié 350 infractions de faible ou moyenne intensité pouvant entrer dans le cadre de la politique de justice de proximité. Sont notamment concernés les tapages et nuisances sonores, les atteintes à la tranquillité publique, les injures, les rodéos motorisés… Deux-cents millions d'euros ont ainsi été débloqués pour cette politique, au niveau national, permettant l'emploi de 1000 nouvelles personnes dans les juridictions.

A Aix-en-Provence, neuf recrues ont déjà été retenues et sont en formation depuis le 1er décembre 2020. "Des profils atypiques et très différents, qui ont été sélectionnés pour leur valeur, leur motivation et leur volonté réelle de travailler au service de la justice", résume Catherine Logeais, directrice de greffe du tribunal judiciaire d'Aix-en-Provence. Elles bénéficient d'un contrat de trois ans, renouvelable une fois et devraient être embauchées à l'issue de cette période.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?