AccueilEconomieEric Delbecque décrypte la « guerre économique » pour les « nuls »

Eric Delbecque décrypte la « guerre économique » pour les « nuls »

L'expert en intelligence économique Eric Delbecque a présenté son dernier ouvrage, « L'intelligence économique pour les nuls », le 2 décembre à la Maison de la région à Marseille.
Eric Delbecque décrypte la « guerre économique » pour les « nuls »
ACBM Paca - Eric Delbecque (à droite) présentait à la Maison de la région son livre : "L'intelligence économique pour les nuls"

Economie Publié le ,

« L’intelligence économique pour les nuls » : comme l’auteur le souligne lui-même, le titre du nouveau livre d’EricDelbecque, expert en intelligence économique*, où cohabitent les mots « intelligence » et « nuls », pourrait s’apparenter à « une blague ». Pourtant, l’ambition de l’ouvrage de 400 pages, qui a été présenté lors d’une soirée dédiée à la Maison de la région sur la Canebière à Marseille le 2 décembre, est on ne peut plus sérieuse : il s’agit de « vulgariser quelque chose qui peut paraître obscur, hermétique mais qui ne l’est pas du tout ». D’autant que l’intelligence économique se situe « en plein cœur de l’actualité, quel que soit l’angle sous lequel on l’aborde ».

Alors que recouvre cette notion ? « Veille, sûreté, influence : quand on mêle les trois, c’est l’intelligence économique », répond du tac au tac Eric Delbecque. Avant de préciser qu’elle a une parenté avec « le monde du renseignement ».

« Ce dernier ne recouvre pas que la clandestinité, l’espionnage, qui n’ont rien à voir avec l’intelligence économique, mais également la cotation de l’information, son analyse : c’est un procédé vieux comme Aristote. »

Mais si le renseignement commercial a toujours existé, « ce qui est nouveau dans les années 1990, c’est qu’on a changé de monde : on est entré en guerre économique ». C’est alors qu’apparaît la notion d’intelligence économique car « vous ne vous mettez à faire de la veille omni-dimensionnelle que si vous êtes dans une situation d’hostilité ».

A la portée de tous

Depuis, « la guerre économique, on la vit tous les jours, les problèmes de sécurité, on les vit tous les jours et ils s’appliquent à tous », souligne l’expert. Et de prendre l’exemple du Bataclan dramatiquement touché par les attentats du 13 novembre : « ce n’est pas qu’une salle de spectacle, c’est aussi une entreprise ».

Si la notion d’intelligence économique peut sembler opaque, Eric Delbecque assure pourtant qu’« il suffit de se poser les bonnes questions : qui veut la peau de mon entreprise ? Où est-il ? Comment va-t-il s’y prendre ? ». Ainsi, la veille doit-elle être organisée à la lumière « des objectifs stratégiques et de développement de l’entreprise et des problèmes qu’elle rencontre ». Dès lors, il s’agit de se créer des « alertes Google » en sélectionnant un certain nombre de sources (sites, blogs…), de surveiller la presse écrite et de s’appuyer sur « un réseau d’acteurs » car « une bonne veille repose toujours sur un facteur humain ». Ces experts peuvent notamment être des professeurs d’université.

« On se constitue son réseau de manière empirique, pragmatique, intuitive et personnelle : il n’existe pas de manuel pour ça. »

* Membre du conseil scientifique du Conseil supérieur de la formation et de la recherche stratégique (CSFRS) et président d’honneur de l’Association pour la compétitivité et la sécurité économique (ACSE).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?