AccueilEconomieEranova et Bellatrix (IWeech) lauréates de l’appel à projets « Première usine »

Eranova et Bellatrix (IWeech) lauréates de l’appel à projets « Première usine »

Ces deux sociétés provençales vont bénéficier d’un appui conséquent de l’Etat pour mettre en œuvre l’industrialisation à grande échelle de leurs innovations, l’une dans les bioplastiques, l’autre dans les vélos électriques « intelligents » IWeech.
Eranova a déployé à Port-Saint-Louis-du-Rhône une unité-pilote de production de résines biosourcées recyclables, biodégradables et compostables à partir de macroalgues pour l’industrie de l’emballage.
J.-C. Barla - Eranova a déployé à Port-Saint-Louis-du-Rhône une unité-pilote de production de résines biosourcées recyclables, biodégradables et compostables à partir de macroalgues pour l’industrie de l’emballage.

Economie Publié le ,

« C’est une vraie accélération pour notre projet », se réjouit Philippe Michon, directeur général d’Eranova qui a déployé à Port-Saint-Louis-du-Rhône une unité-pilote de production de résines biosourcées recyclables, biodégradables et compostables à partir de macroalgues pour l’industrie de l’emballage et qui veut passer désormais à une échelle beaucoup plus grande. En quête d’un terrain d’une centaine d’hectares pour installer ses bassins de culture et son unité de transformation fondée sur son procédé breveté dans 30 pays, l’entreprise a été sélectionnée, avec 17 autres en France (sur une centaine de postulantes), dans la 1ère vague de l’appel à projets « Première usine » du plan France 2030, dédié aux start-up industrielles et deeptech.

Eranova peut voir au-delà de son unité-pilote avec la BEI

Les 88 M€ d’aides attribuées à ces sociétés sont appelés à générer plus de 467 M€ d’investissements productifs et 2 000 emplois. Eranova projette d’en créer 140. Les projets pourront bénéficier d’un financement équivalent à 20 à 30 % de l’investissement total, selon le cahier des charges de Bpifrance qui pilote le programme.

Nouvelle usine pour Bellatrix en 2024

Dans un autre domaine, les nouvelles mobilités, c’est Bellatrix à Marseille, fondée par Christophe Sauvan et Pascal Lafourcade, qui va pouvoir sauter un cap dans la fabrication de ses vélos à assistance électriqueIWeech, gorgés d’intelligence artificielle, pour s’adapter à la condition physique de l’utilisateur et à la configuration de son trajet. Elle prévoit une forte progression de sa production en 2023 et prépare la relocalisation de certaines de ses activités de fabrication (déjà majoritairement en France) avec une usine en 2024. Elle emploie 15 personnes et devra recruter avec cette montée en puissance.

IWeech rend le vélo facile en ville



Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 27 janvier 2023

Journal du27 janvier 2023

Journal du 20 janvier 2023

Journal du20 janvier 2023

Journal du 13 janvier 2023

Journal du13 janvier 2023

Journal du 06 janvier 2023

Journal du06 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?