AccueilEconomieEnogia remporte un marché de 40 ORC en Allemagne

Enogia remporte un marché de 40 ORC en Allemagne

Avec la vente de quarante modules ORC (Cycle organique de Rankine) à un acteur important du biogaz allemand, pour un montant de 6,5 M€, les perspectives sont au vert pour la PME marseillaise Enogia.
Arthur Leroux et Antonin Pauchet, les fondateurs d’Enogia.
Enogia - Arthur Leroux et Antonin Pauchet, les fondateurs d’Enogia.

Economie Publié le ,

En équipant le plus grand site de méthanisation par digestion anaérobie au monde (qui deviendra le premier site en nombre d’ORC en service en Europe et le deuxième au niveau mondial), Enogia, expert en micro-turbomachines au service de la transition énergétique, se positionne comme leader des ORC sur le marché biogaz en Allemagne. La technologie ORC permet de convertir des flux de chaleur (eau chaude, vapeur, huile thermique, gaz chauds) en électricité́. Elle est utile là où de la chaleur est disponible, mais pas directement utilisable (chauffage, process), en la convertissant en électricité́, une forme d’énergie transportable et ayant une valeur importante.

D’un montant global de 6,5 M€, cette commande de 40 modules ORC et services associés est la plus significative jamais signée par Enogia, et probablement la plus importante en nombre de machines signées par un fabricant d’ORC en 2022. Préalablement à cette commande, et durant plus d’un an, le client d’Enogia avait testé un ORC en couplage avec un moteur biogaz. Lors de cette période, il a observé les performances réelles de la technologie ORC d’Enogia, ainsi que la qualité de son service client et technique avant de décider d’étendre l’installation d’ORC à l’ensemble des moteurs biogaz de son site.

Les modules conçus par le leader français des ORC permettront de valoriser la chaleur des circuits de refroidissement des moteurs des groupes électrogènes biogaz. L’électricité produite est consommée sur site afin de réduire la facture énergétique de l’exploitant. Facture fortement impactée par la crise énergétique qui a engendré la hausse des prix.

Aix-en-Provence : quand l’eau usée produit du biogaz

L’international en ligne de mire

« Deux mois après la signature de notre accord avec ADEME Investissement, nous sommes fiers d’annoncer ce nouveau contrat majeur dans notre développement commercial ORC. Cette commande de quarante unités continue de démontrer l’adéquation de nos modules ORC Enogia à la valorisation des rejets thermiques des groupes électrogènes biogaz. Ce secteur représente de nombreuses opportunités, notamment en Europe et en Asie, mais nous espérons également intégrer des ORC sur des groupes électrogènes dans d’autres secteurs d’activité et d’autres zones géographiques, qui souffrent aussi de coûts de production d’électricité élevés », a indiqué Arthur Leroux, président directeur général d’Enogia. Ce contrat devrait générer du chiffre d’affaires pour Enogia dès le quatrième trimestre 2022, compte tenu de la comptabilisation à l’avancement, et participe à la confirmation des perspectives de croissance annoncées pour cette année.

Présente dans plus de 25 pays, Enogia (créée en 2009) est basée à Marseille et compte près de 60 collaborateurs investis dans la conception, la production et la commercialisation de solutions technologiques respectueuses de l’environnement. Son chiffre d’affaires réalisé au cours de l’exercice 2021 s’établit à 2,9 M€, en hausse de 51 % par rapport au 31 décembre 2020.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 26 septembre 2022

Journal du26 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?