Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Embarquement immédiat pour la 25e Fiesta des Suds

le - - Oxygène

Embarquement immédiat pour la 25e Fiesta des Suds
J. Ph. Pierrat - Le groupe Deluxe (à g.) et l'artiste (figuration libre) Laurent Dessupoiu (à dr.) à l'embarquement !

L'événement phare musical de la cité phocéenne largue les amarres pour souffler en fanfare ses 25 automnes, avec autour du gâteau et sur le pont, les artistes qui donnent le la en ce moment.

Encore ancré pour au moins deux éditions minimum dans son antre du Dock des Suds, l’événement musical de l’automne phocéen, la fameuse Fiesta des Suds, aura, en 25 ans d’existence, vogué de lieu en lieu (des Docks de la Joliette au démarrage, à la Belle-de-Mai en passant par le J4 et jusqu’à l’ex-dock des sucres actuel, en attendant le déménagement annoncé…), accueilli les plus grands artistes internationaux (d’Alain Bashung à Patti Smith, pour ne citer qu’eux et faire court tant on risquerait d’en oublier sur les 6000 qui s’y sont produits en tout), vu ses locaux s’enflammer (incendie de 2005) et ses subventions fondre (de 350 000 euros depuis 2013 de la part du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, la collectivité territoriale qui soutient la manifestation depuis ses débuts et reste son principal partenaire institutionnel*), et enfin, appris qu’elle devrait un jour au l’autre à nouveau quitter les lieux et retrouver un nouveau port d’attache. Néanmoins, le vaisseau amiral des nuits festives marseillaises aura, telle l’étrave d’un navire fendant les flots, toujours tenu bon la barre et maintenu le cap : celui de la musique et de la fête sans frontières, tout en demeurant, malgré « le plus petit budget », « l’un des festivals les moins chers de l’Hexagone », dixit son directeur artistique, Bernard Aubert, et dont le rayonnement s’étend bien au-delà de la cité portuaire. 

La croisière s’amuse

Et c’est ainsi qu’un quart de siècle plus tard, à l’heure de présenter le programme de la 25e édition, l’équipe organisatrice, l’association Latinissimo, avait fixé rendez-vous, en guise de retour aux sources, sur fond de porte-conteneurs prenant le large, à la salle d’embarquement du terminal croisières du port de Marseille. Un port auquel les organisateurs de la Fiesta ont tenu ainsi à montrer leur attachement, et où ils se verraient bien poursuivre l’aventure, notamment au J1, mais pas que.

En attendant, son périple au long cours passe cette année encore, du 19 au 22 octobre prochains, par l’ancien dock des sucres devenu Dock des Suds, au pied de la tour CMA-CGM. Sont attendus à bord, alors, et comme toujours, un bon nombre de têtes d’affiche et des pépites à découvrir pour 51 heures de concerts cumulées.

Passeront notamment sur la passerelle, pêle-mêle : l’atypique Hubert-Félix Thiéfaine, le père de la Fille du coupeur de joint, plus de 40 ans de carrière au compteur loin du showbiz ; le combo funky aixois Deluxe, qui a pris de la moustache depuis ses premiers pas dans le groove ; Louise à nouveau d’attaque sous la houlette de Gaëtan Roussel qui retrouve, après 11 ans de prestation solo, ses anciens complices du groupe phare de la fin des années 90 ; Jeanne Added, la révélation rock de ces derniers temps, une musicienne multi-instrumentiste et chanteuse lyrique tombée dans la marmite du rythme binaire du post-punk et de l’électro-pop ; ou encore le duo star de la French Touch, Cassius, qui lui aussi fait son retour sur scène et dans les bacs après 5 ans d’absence. Et côté surprises, mais néanmoins toutes aussi annoncées, misons entre autres sur le rock garage et bruyant façon Stooges de The Dizzy Brains, quatuor de « cerveaux étourdis » venus tout droit, comme son nom ne l’indique pas, de… Madagascar et qui n’oublieront cependant pas, parions-le, d’interpréter leur piquante reprise des Cactus de Dutronc. Aïe ! aïe ! aïe !, ouille !, ça promet !

©Yann Orhan Le retour attendu de Louise Attaque

©Rija Solo The Dizzy Brains, la surprise rock-garage de d'Antananarivo (Madagascar)

* La subvention du département est de 320 000 € cette année.




J. Philippe PIERRAT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer