AccueilEconomieElections à la CCI : Jean-Luc Chauvin et Heidi Salazar représenteront le patronat

Elections à la CCI : Jean-Luc Chauvin et Heidi Salazar représenteront le patronat

C'est bien Jean-Luc Chauvin, l'ancien président de l'UPE 13, qui conduira la liste soutenue par l'organisation patronale à la Chambre de commerce et d'industrie Marseille Provence. A Arles, le patronat fait confiance à Heidi Salazar, une patronne de 33 ans.
Elections à la CCI : Jean-Luc Chauvin et Heidi Salazar représenteront le patronat
CCI MP - L'UPE 13 a désigné ses deux chefs de file pour l'élection du prochain président de la CCIMP

Economie Publié le ,

Les membre du conseil exécutif de l’Union pour les entreprises des Bouches-du-Rhône (UPE 13) ont préféré Jean-Luc Chauvin à Patrick Siri, pour conduire la liste du patronat aux élections de la Chambre de commerce et d’industrie Marseille Provence. Le président de Otim Immobilier, et ancien patron de l’UPE,13 a été élu avec 27 voix contre 14 pour le président de P. Factory.

« Je veux faire d’Aix-Marseille Provence un champion au standard des grandes métropoles européennes, territoire laboratoire des talents et de l’excellence de nos entreprises. Mettons-nous au travail dès maintenant en jouant collectif et en constituant une équipe ouverte, diverse et experte » a déclaré Jean-Luc Chauvin après son élection.

Heidi Salazar pour le Pays d'Arles

A la CCI d’Arles, l’UPE 13 a choisi une patronne de 33 ans pour la représenter. Il s’agit d’Heidi Salazar, gérante de Dolce Vita assurances et patrimoine. « Je veux moderniser la CCIPA*, placer les entreprises au cœur de mon action pour être toujours plus en phase avec la réalité d’aujourd’hui, a déclaré Heidi Salazar. Avec mon équipe, riche de toutes les compétences, nous reconnecterons les entreprises du Pays d’Arles entre elles et leur ouvriront de nouvelles perspectives avec les autres territoires ».

Un levier d'attractivité

Dans un communiqué, Johan Bencivenga, le président de l’UPE 13 déclare : « les CCI de demain, avec nos chefs de file et nos mandataires, devront impérativement faire de l’outil consulaire un véritable levier d’attractivité et de croissance des entreprises et du territoire. Aussi, j’appelle solennellement, dès aujourd’hui, au rassemblement de l’ensemble des forces vives du monde économique ».

* Chambre de commerce et d'industrie du Pays d'Arles

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?