AccueilEconomieEcoslops met de l’huile dans le moteur de son unité de La Mède

Ecoslops met de l’huile dans le moteur de son unité de La Mède

Spécialisée dans le recyclage de résidus pétroliers, l’usine mise en service en juillet 2021 va commencer à produire dans les prochaines semaines.

Economie Publié le ,

Avec son procédé de micro-raffinage de résidus pétroliers pour les transformer en carburants et bitumes légers aux standards internationaux, Ecoslops se présente comme « la cleantech qui fait entrer le pétrole dans l’économie circulaire ». C’est à la Mède, sur la plateforme de la bioraffinerie de TotalEnergies (qui détient 25 % des parts de son capital), qu’elle entame son expansion en France afin de doubler sa capacité de production en Europe, en complément de ses installations portugaises de Sines. La construction et la mise en route de l’usine a été achevée début juillet et l’été a été mis à profit à la fois pour tester son fonctionnement et sa sécurité, former les équipes d’Ecoslops et de TotalEnergies chargées de l’exploiter et valider les opérations logistiques et douanières.

Ecoslops étoffe l'offre de la plateforme de Total à la Mède

« Elle a permis de recycler plusieurs centaines de tonnes de résidus issus des fournisseurs locaux et d’atteindre les critères de qualité fixés par les clients, indique l’entreprise, en tirant le bilan de son 1er semestre 2021 qui a nécessité 2,7 millions d’euros d’investissement sur le site. La phase de réglage et de mise au point devrait s’achever dans les prochaines semaines et permettre ainsi de livrer les premières productions aux clients. »  Le démarrage commercial de l’usine contribuera pour Ecoslops au doublement attendu de son chiffre d’affaires 2021, de 6 à 12 millions d’euros. 

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?