AccueilEconomieEcoslops étoffe l'offre de la plateforme de Total à la Mède

Ecoslops étoffe l'offre de la plateforme de Total à la Mède

La société, spécialisée dans la production de produits pétroliers à partir de résidus d'hydrocarbures des navires, démarrera fin 2019 sa nouvelle unité à Châteauneuf-les-Martigues.

Economie Publié le ,

« Couvée » avec bienveillance par Total qui a pris 25% de sa filiale Ecoslops Provence, Ecoslops annonce que son unité de régénération de résidus d'hydrocarbures issus du transport maritimes (salles des machines, eaux de cales et de ballast…) démarrera ses activités fin 2019 sur la plateforme de la Mède afin de bénéficier des utilités et des services du groupe pétrolier. La Région est associée au financement de l'installation. « 75% des contrats liés à la construction, soit 16 millions d'euros, seront attribués à des sociétés locales ou nationales », assure Vincent Favier, le PDG d'Ecoslops. « L'unité vient confirmer le redéploiement industriel de notre site vers les énergies d'avenir avec un projet tourné vers l'économie circulaire », ajoute François Bourrasse, directeur de Total la Mède, où la bioraffinerie devrait entrer en service dans le courant de l'année.

Ecoslops fabrique des produits pétroliers (carburants, bitumes légers…) à partir de « slops » déshydratés, résidus d'hydrocarbures qu'elle distille dans une micro-raffinerie, puis stocke en vue de leur commercialisation. L'entreprise exploite déjà depuis 2016 une unité similaire à Sinès, premier port commercial du Portugal. La capacité de l'usine provençale devrait avoisiner les 30 000 tonnes annuelles.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?