AccueilEconomieEconomie : six chiffres qui confirment la bonne santé de Provence-Alpes-Côte-d'Azur

Economie : six chiffres qui confirment la bonne santé de Provence-Alpes-Côte-d'Azur

Pour sa première note, le Club de la conjoncture de Provence-Alpes-Côte-d’Azur a confirmé la bonne santé de l’économie pour notre région. Chiffre d’affaires, emploi, moral des entrepreneurs sont au vert.
Certains des membres du Club de la conjoncture de Provence-Alpes-Côte-d'Azur.
Frédéric Delmonte - Certains des membres du Club de la conjoncture de Provence-Alpes-Côte-d'Azur.

Economie Publié le ,

Notre région se porte bien. Et c’est le premier baromètre du Club de la conjoncture de Provence-Alpes-Côte-d’Azur qui l’affirme. Cet outil a été créé à l’initiative de la CCI de région afin « d’informer le grand public de la réalité économique de notre région en temps réel », explique Philippe Renaudi, le président de la chambre consulaire. Les données fournies par les adhérents du club (la Banque de France, l’Urssaf, Pôle Emploi, la Chambre de métiers et de l’artisanat de Paca, la Chambre d’agriculture Paca, la Préfecture de Paca, la Direction régionale des finances publiques et la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités) sont crédibles et surtout correspondent à la situation du moment.

  • 162 milliards d’euros de chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires des entreprises de Provence-Alpes-Côte-d’Azur est de 162 milliards d’euros au 1er semestre 2022. « Il est en augmentation de 25 % par rapport à 2021 », note la Direction des finances publiques.

  • 14,5 milliards d’euros de déficit

Le déficit en commerce extérieur de Provence-Alpes-Côte-d’Azur est de 14,5 milliards d’euros au 1er semestre 2022. « Il a doublé en un an. L’export représente 15 milliards d’euros, soit une hausse de 17 % et l’import 29 milliards, soit une hausse de 48 % », détaille les douanes et la CCI de Région. « Il est à noter que l’importation des produits énergétiques a doublé, le prix des hydrocarbures naturels étant très élevé dans un contexte de tensions géopolitiques », souligne Philippe Renaudi.

  • 16,8 % de chômeurs de moins

La baisse du nombre de demandeurs d’emploi, pour la catégorie A est de 16,8 % sur une année. On compte 272 592 demandeurs d’emplois calcule Pascale Blain, le directeur régional de Pôle Emploi.

  • 14,1 % d’intentions d’embauches supplémentaires

Les intentions d’embauche en CDI augment de 14,1 %. « Elles sont de 98 927 en juin 2022 », ajoute Pascal Blain. La tendance est aussi aux embauches en CDD plus longs.

  • 65 % d’entrepreneurs confiants

Dernier indicateur important : la confiance des entrepreneurs. Ils sont 65 % a avoir confiance en leur entreprise, mais que 45 % a avoir confiance en l’économie, selon l’échantillon de 1 725 entrepreneurs sondés par le réseau des CCI.

  • La croissance à suivre

La croissance reste présente dans la région, mais elle est moins dynamiques ces six derniers mois dans 3 secteurs comme le bâtiment, les services et l'industrie. La faute à la guerre en Ukraine.

Feuilletez le Data Express N°1 ici

L’analyse générale

« Provence-Alpes-Côte-d’Azur reste dans un régime de croissance, même si la courbe s’est un peu aplatie », met en avant Jean-Christophe Ehrhardt, le directeur régional de la Banque de France. « Même si nous sommes sur un atterrissage de la croissance et qu’il reste des inquiétudes, notamment sur la flambée des prix de l’énergie, nous gardons ces capacités de résilience et des raisons d’espérer », ajoute le directeur de la Banque de France. « Je ne fais pas de politique et je ne dirais pas que nous sommes dans le plein emploi, mais tous les publics employables le sont. Pour trouver des candidats, nous nous orientons vers des publics un peu plus éloignés de l’emploi », ajoute Pascal Blain. Et ce dernier de souligner : « La croissance pourrait être un peu plus forte, mais certains secteurs ne peuvent plus se développer faire de personnel ». « Notre vraie et seule inquiétude vient du prix de l’énergie. Il faut donner aux chefs d’entreprise très rapidement une vision sur le coût de l’énergie. C’est-à-dire mettre en place une politique européenne qui en fixe les grandes lignes », plaide Philippe Renaudi.

Le Club de la conjoncture de Provence-Alpes-Côte-d’Azur se réunit quatre fois par an pour présenter ses chiffres. Et parler économie.

Philippe Renaudi : « Je veux parler de ceux qui produisent des richesses »

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?