AccueilEconomieDes « casseroles solidaires » pour les plus démunis à Marseille

Des « casseroles solidaires » pour les plus démunis à Marseille

Le Cloître a décidé de mettre son savoir-faire de restaurateur au service des personnes dans le besoin. Son cofondateur Arnaud Castagnède revient pour nous sur cette jolie initiative.
Des « casseroles solidaires » pour les plus démunis à Marseille
D.R. - Les Jardins du Cloître et ses bénévoles préparent chaque jour plus de 150 repas pour les plus démunis.

Economie Publié le ,

Créé en janvier 2019 par Arnaud Castagnède, Le Cloître accueille à Marseille des entreprises disposées à accueillir en formation des jeunes du territoire. Numérique, agriculture urbaine, services et restauration sont les quatre filières présentes sur le site du 13e arrondissement. « Nous avons ouvert sur place en avril 2019 Les Jardins du cloître, avec le chef étoilé Michel Portos. Face à la pandémie, nous avons eu envie de nous investir en faveur des personnes les plus fragiles en leur fournissant gracieusement des repas. »

Après s'être rapprochés de la préfecture qui coordonne ce type d'actions, Les Jardins du cloître ont reçu le feu vert pour recueillir des denrées auprès de la banque alimentaire. « Les particuliers, comme les professionnels peuvent toutefois venir déposer leurs dons alimentaires sur place, les mercredi et jeudi de 8 h à 10 h. Cela permet d'améliorer ce que nous récupérons auprès de la banque alimentaire », précise Arnaud Castagnède. Depuis la mise en œuvre de cette initiative, ce sont déjà plus de 1 300 repas qui ont été donnés aux œuvres caritatives du territoire. Une initiative qui ne pourrait voir le jour sans la mobilisation des 30 bénévoles qui cuisinent chaque jour les repas. Un grand bravo à eux et au Cloître pour cette mobilisation solidaire !

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?