Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Dépôt de bilan pour Damien Leclère

le - - Droit et Chiffre

Dépôt de bilan pour Damien Leclère
D.R. - La maison de ventes du commissaire-priseur marseillais Damien Leclère vient de déposer le bilan.

La maison de ventes de Damien Leclère a été placée en liquidation judiciaire ce lundi 2 septembre, par décision du tribunal de commerce de Marseille. Une annonce inattendue au vu du nombre de ventes et des noms, luxueux, que l'on retrouvait dans ses catalogues.

La nouvelle est tombée avec la rentrée. Brutale. Inattendue. Certains journaux s'en étaient déjà fait l'écho interrogatif. Me Damien Leclère, fondateur de la maison de ventes du même nom, aurait été sur le point de déposer le bilan. C'est aujourd'hui chose faite sur décision, lundi 2 septembre 2019, du tribunal de commerce de Marseille*. Après nous avoir des années durant, fait rêver avec ses ventes extraordinaires, le commissaire-priseur marseillais vient de fermer les portes de sa maison de ventes.

Une annonce inattendue

Pourtant rien ne laissait présager une telle fin. Ni les chiffres annoncés, produit de ventes de 22,5 millions d'euros en 2018 ; ni les noms prestigieux que l'on retrouvait vente après vente dans les luxueux catalogues distribués dans toute la France et à l'international : Rodin, Camille Claudel, Fra Angelico, Lin Fengmian, Klein, Van Cleef & Arpels, Le Corbusier, Prouvé, Perriand… ; ni les résultats obtenus : 1,7 million euros pour une bague, 1,6 million euros pour une série de toiles du XVIIe siècle relatant une ambassade en Turquie, 1,8 million euros pour quatre tableaux du Chinois Lin Fengmian…

Charismatique, passionné, spécialisé en tableaux anciens, design, art nouveau, art déco, art asiatique, livres, bijoux, voitures… implanté à Marseille puis à Paris Drouot où il prend des parts, Damien Leclère nous semblait invincible. Alors, que s'est-il donc passé ? Sa volonté d'expansion, le rythme effréné des ventes, sa rivalité avec d'autres maisons de ventes ont-elles eu raison de celui qui était aussi dans sa ville le très apprécié président de Mécènes du Sud ? Ce sont aujourd'hui les questions qui se posent.

* Me Vincent de Carrière est désigné en qualité de mandataire judiciaire en charge de la liquidation judiciaire. Le dossier est suivi par M. Quentin Barbot.




Hélène Bresciani
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer