AccueilEconomieDégun sans stage, une initiative citoyenne pour les élèves de 3e

Dégun sans stage, une initiative citoyenne pour les élèves de 3e

Portée par l'entreprise marseillaise Provepharm et par l'Ecole centrale de Marseille, Dégun sans stage entend mobiliser les chefs d'entreprise pour accueillir des élèves de 3e des quartiers situés en réseau prioritaire.
Dégun sans stage, une initiative citoyenne pour les élèves de 3e
D.R.

Economie Publié le , par

Tous les jeunes élèves de collège n'ont pas la chance d'avoir dans leur entourage un réseau solide pour trouver leur stage d'observation de 3e. Christophe Baralotto, co-fondateur du laboratoire pharmaceutique Provepharm, s'est senti concerné par cette problématique.

« Notre entreprise est située dans le 13e, un arrondissement hétéroclite où nous avons des quartiers sensibles. Depuis des années, nous accueillons des jeunes en stage. J'ai voulu porter une initiative citoyenne, à vocation large, afin que les jeunes du secteur, mais pas seulement, puissent trouver un stage qui leur montre le vrai visage de l'entreprise. »

Modifier son regard

Si la première édition avait pour partenaires quatre collèges, cette année, une dizaine a rejoint l'initiative. Objectif, engranger sur le site dédié environ 500 offres. « Nous en avons presque 400 aujourd'hui. C'est important que les chefs d'entreprise se sentent concernés par Dégun sans stage. Ces jeunes collégiens ont une idée déformée de l'entreprise. Travailler est pensé comme une souffrance. C'est à nous de les accueillir et de leur montrer que l'on peut s'épanouir en entreprise. Et quand on me parle de craintes face à ce public "différent", je rassure mes interlocuteurs en parlant de mon expérience. D'une part c'est gratifiant pour l'entreprise, mais surtout d'autre part, ces jeunes savent très bien s'adapter. Et si nous ne sommes pas là pour éveiller des vocations, en revanche, c'est grâce à nous qu'ils pourront modifier leur regard sur ce monde parfois si loin de leur quotidien. » Pour participer à ce défi collectif, il suffit d'aller sur le site dédié.

Ce programme est soutenu notamment par le rectorat et l'académie d'Aix-Marseille, le Département, la préfecture, le technopôle de Château-Gombert et le réseau Cap au Nord entreprendre.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?