AccueilEconomieDe l'huile alimentaire pour se chauffer

De l'huile alimentaire pour se chauffer

Telle est l'expérimentation en cours à Poste Immo, foncière du groupe La Poste, qui utilise donc cet hiver un combustible à base d'huiles alimentaires usagées et recyclées.

Economie Publié le ,

La plateforme de distribution du courrier, située boulevard de Pont-de-Vivaux dans le 10e arrondissement à Marseille, expérimente un dispositif de chauffage novateur, testé pour la première fois sur un site postal. Le principe ? Utiliser des huiles alimentaires usagées recyclées à la place du fioul. A l'origine de ce projet pilote se trouve l'association Oléo-Déclic qui produit ce biocarburant à partir d'huiles alimentaires récoltées et valorisées localement.

Cette opération a nécessité des travaux de conversion de la chaudière, réalisés par l'entreprise Atanor, également partenaire du projet. Atanor effectuera au cours des prochains mois l'ensemble des relevés nécessaires à l'expérimentation (consommations, rendement, efficacité du dispositif…). Cette expérimentation, sur un site de 1600 m2, doit permettre d'économiser environs 18 000 litres de fioul chaque année.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 27 janvier 2023

Journal du27 janvier 2023

Journal du 20 janvier 2023

Journal du20 janvier 2023

Journal du 13 janvier 2023

Journal du13 janvier 2023

Journal du 06 janvier 2023

Journal du06 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?