AccueilEconomieDe l'huile alimentaire pour se chauffer

De l'huile alimentaire pour se chauffer

Telle est l'expérimentation en cours à Poste Immo, foncière du groupe La Poste, qui utilise donc cet hiver un combustible à base d'huiles alimentaires usagées et recyclées.

Economie Publié le ,

La plateforme de distribution du courrier, située boulevard de Pont-de-Vivaux dans le 10e arrondissement à Marseille, expérimente un dispositif de chauffage novateur, testé pour la première fois sur un site postal. Le principe ? Utiliser des huiles alimentaires usagées recyclées à la place du fioul. A l'origine de ce projet pilote se trouve l'association Oléo-Déclic qui produit ce biocarburant à partir d'huiles alimentaires récoltées et valorisées localement.

Cette opération a nécessité des travaux de conversion de la chaudière, réalisés par l'entreprise Atanor, également partenaire du projet. Atanor effectuera au cours des prochains mois l'ensemble des relevés nécessaires à l'expérimentation (consommations, rendement, efficacité du dispositif…). Cette expérimentation, sur un site de 1600 m2, doit permettre d'économiser environs 18 000 litres de fioul chaque année.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?