AccueilImmobilierDaniel Tchenio en charge de l’immobilier d’entreprise à la Fnaim Aix-Marseille Provence

CARNET Daniel Tchenio en charge de l’immobilier d’entreprise à la Fnaim Aix-Marseille Provence

Daniel Tchenio, le directeur de l’agence CBRE de Marseille, devient président de la commission immobilier d’entreprise de la Fnaim Aix-Marseille Provence.
Daniel Tchenio en charge de l’immobilier d’entreprise à la Fnaim Aix-Marseille Provence
R. Poulain - Daniel Tchenio est le nouveau président de la commission immobilier d’entreprise de la Fnaim Aix-Marseille Provence.

Immobilier Publié le ,

Daniel Tchenio prend la suite de Lucie de Malet à la présidence de la commission immobilier d’entreprise de la Fnaim Aix-Marseille Provence. Agé de 51 ans, il dirige le bureau marseillais de CBRE, le leader mondial du conseil en immobilier d’entreprise, qu'il a rejoint en 2003, comme consultant bureaux grandes surfaces, avant d’être nommé à la tête de l’agence en 2016. Daniel Tchenio est un acteur engagé de son territoire, notamment à travers le Club 100, l’UPE 13 ou la Cité des Entrepreneurs. Il supporte également la Fondation Pure Océan ou accompagne en tant que partenaire le Cercle des Nageurs de Marseille.

Notre Guide de l'immobilier pour les entreprises Aix-Marseille Paca est sorti, lisez-le !

« Dans un contexte de mutations accélérées », Daniel Tchenio entend animer le réseau des adhérents de la commission immobilier d’entreprise qui comprend une vingtaine de membres parmi lesquels Arthur Loyd Figuiere, BNP Paribas Real Estate, CBRE, Colliers, Cushman & Wakefield, DBX, Nexity... Leur activité représente 90 % des transactions actées sur le territoire Aix-Marseille-Provence. Daniel Tchenio entend les représenter auprès de la Métropole et de ses acteurs en utilisant ImmoStat Aix-Marseille, un outil créé en 2019 qui permet aux professionnels de l’immobilier de bénéficier de données fiables et de renforcer la lisibilité du marché sur le territoire. L’objectif de Daniel Tchenio est « d’œuvrer à la redynamisation du marché de l’immobilier tertiaire sur la métropole ».

Le marché local « manque d’offre nouvelle ». « En 2020, sur Marseille aucun mètre carré dans le neuf a été livré. Et en 2021, il n’y a eu que deux immeubles : le 132 Prado et Azurea», déplore Daniel Tchenio. Autre sujet de préoccupation : « On enregistre autour de 110 à 120 000 m2 de bureaux commercialisés par an, alors qu’arriver aux 200 000 m2 ne serait pas utopique. » Ce manque de dynamisme est un problème. « L’offre fait la demande et quand elle est de qualité et bien placée, elle trouve preneur, comme on a pu le constater avec les bureaux de La Marseillaise », ajoute Daniel Tchenio. « Le besoin de libérer du foncier se fait sentir. Il y a aussi un potentiel à exploiter de façon plus intelligente, en faisant mieux et de façon plus vertueuse. » « Notre métropole peut jouer dans la cour des grands », lance Daniel Tchenio.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 14 janvier 2022

Journal du14 janvier 2022

Journal du 07 janvier 2022

Journal du07 janvier 2022

Journal du 31 décembre 2021

Journal du31 décembre 2021

Journal du 24 décembre 2021

Journal du24 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?