Fermer la publicité

DIAPORAMA Dalí en immersion au son des Pink Floyd

le - - Oxygène

Pour leur nouvelle exposition, Les Carrières de lumières retracent plus de 60 ans de création du maître Catalan. Un parcours en immersion sur le thème « Dalí, l'énigme sans fin ».

Peintures, dessins, photographies, installations, films et images d'archives rappellent la personnalité unique du peintre, mais également ses obsessions pour l'étrange et le surnaturel, ainsi que sa fascination pour sa femme Gala, véritable muse et collaboratrice. Déployés et animés sur le sol et les murs jusqu'à 16 mètres de haut, ils laissent apparaître les détails des coups de pinceau, des traits et des jeux de matières. L'ensemble de l'exposition numérique est rythmé par les musiques de Pink Floyd. Les couleurs profondes, les formes étirées et volumineuses des toiles de Dalí se dessinent sur les murs au son de titres issus d'albums mythiques tels que The Dark Side of the Moon et The Wall, histoire d'immerger le visiteur dans un univers planant, paisible ou troublant. Un joli voyage qui aurait sans doute plu au maître…

D.R. - La nouvelle exposition immersive « Dalí, l'énigme sans fin » revient sur plus de 60 années créatrices du maître catalan qui a parcouru et inventé plusieurs styles artistiques.
  • D.R. - La nouvelle exposition immersive « Dalí, l'énigme sans fin » revient sur plus de 60 années créatrices du maître catalan qui a parcouru et inventé plusieurs styles artistiques.
  • D.R. - Après avoir été l'épouse du poète Paul Eluard, la maîtresse du peintre Max Ernst, Gala rencontre en 1928 Dali. C'est le coup de foudre, elle quitte Eluard puis épousera Dalí quelques années plus tard.
  • D.R. - Tout au long du parcours, le visiteur peut voir combien Dalí s'est inspiré des grands maîtres de la peinture tels que Vélasquez, Raphaël, Michel-Ange, Vermeer ou Millet.
  • D.R. - Les différentes facettes de l'artiste sont mises en avant, de ses recherches initiales impressionnistes et cubistes, à ses oeuvres mystiques aux thématiques religieuses, en passant par sa période surréaliste et ses rapports à la scène, à la photographie et au cinéma.
  • D.R. - Le visiteur découvre, sous un angle nouveau, les effets optiques et évocations oniriques du peintre qu'il met au profit de la création artistique.
  • D.R. - L'ensemble de l'exposition numérique est rythmeé par les musiques de Pink Floyd.
  • D.R. - Plus de 30 ans après sa mort, Dalí fascine toujours autant et cette exposition de 40 minutes met en lumière les miroirs de la pensée du peintre, dans une atmosphère presque hypnotique.

Dali, l'énigme sans fin, du 6 mars 2020 au 3 janvier 2021, aux Baux de Provence. De 9 h 30 à 18 h. 11/13 €.
Plus d'informations sur le site des Carrières de lumières.



Alexandra Zilbermann
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer