Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Commissaires aux comptes "D'un revers de main, Bruno Le Maire balaie 70 % de la profession"

le - - Droit et Chiffre

Autour de 500 commissaires aux comptes se sont rendus en cortège à la préfecture de Marseille, ce 17 mai. Ils dénoncent la réforme du relèvement des seuils d'audit obligatoires des entreprises prévu par la loi PACTE, portée par le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

« Ta loi PACTE, Le Maire si tu savais, ta loi PACTE où on se la met… » ! Ambiance inhabituelle ce midi devant la Tour Méditerranée, le siège du Conseil régional des commissaires aux comptes (CRCC) d'Aix-Bastia. Généralement discrète autour de 500 professionnels ont bruyamment défilé ce 17 mai dans le centre de Marseille pour se rendre à la préfecture. Conduite par Farouk Boulbahri, le président du CRCC d'Aix-Bastia la délégation a remis aux autorités le livre blanc des propositions contre la loi PACTE.

La profession est inquiète. « Pour la région, si la réforme aboutit elle va conduire à la perte de plus de 70 % de la profession et de plus de 800 emplois directs », avance Farouk Boulbahri. La manifestation marseillaise s'inscrit dans le cadre d'une grande mobilisation nationale qui concerne les villes de Paris, Lyon, Nantes, Strasbourg et Toulouse.




Frédéric DELMONTE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer