AccueilEconomieCure détox made in Marseille

Cure détox made in Marseille

Delphine Chaix et Emmanuelle Laudon viennent de créer Jus du sud, une entreprise qui surfe sur la vague des cures de jus de fruits et légumes bio. Découverte.
Cure détox made in Marseille
D.R. - Delphine Chaix et Emmanuelle Laudon proposent une cure détox de jus de fruits et de légumes bio.

Economie Publié le ,

C’est par une amie commune que se sont rencontrées il y a quelques mois DelphineChaix, ex avocate marseillaise et EmmanuelleLaudon, ex éditrice free-lance parisienne. Leur point commun ? Une très bonne hygiène de vie, composée notamment d’une alimentation ultra saine. Ensemble, elles échangent leurs recettes et points de vue bio et s’imaginent vite entrepreneuses. Leur idée ? Lancer à Marseille des jus de fruits et légumes bio, à utiliser en cure durant un, trois ou cinq jours. « Le phénomène des cures de jus fonctionne très bien depuis deux ans à Paris. S’il existe d’autres entreprises du Sud qui se sont engouffrées dans ce créneau, aucune n’existait dans le département. Nous nous sommes donc lancées ensemble dans l’aventure », explique Emmanuelle. Aux côtés deJulienAllaire, naturopathe, elles ont peaufiné leurs recettes et les associations de produits, privilégiant à la fois le goût et les propriétés des produits.

« Nous nous fournissons chez ProNatura, un grossiste de Cavaillon et pour l’instant, nous faisons absolument tout, de l’épluchage à la mise en bouteille, en passant par la livraison ».

Un bon démarrage

« Depuis nos débuts en mai dernier, nous ne cessons de voir nos ventes progresser » explique Emmanuelle Laudon. « Actuellement, nous vendons entre 10 et 15 cures par jour, mais nous avons encore une bonne marge de progression. Quand nous aurons atteint les 50 ventes quotidiennes, il faudra que l’on songe à embaucher je pense ! Mais nous sommes très confiantes puisque l’accueil non seulement du concept, mais aussi de nos produits s’avère excellent. Bien sûr, certaines personnes se montrent déçues par la cure, mais c’est loin d’être la majorité ».

La suite de cet article est à lire dans le numéro 9882 des Nouvelles Publications. Pour vous abonner, cliquez ici (55€/an).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?