Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

gourmandise(s) Cuisine méditerranéenne et familiale chez Sessùn Alma

le - - Oxygène

Cuisine méditerranéenne et familiale chez Sessùn Alma
A. Zilbermann - Sessùn Alma a été imaginé comme un lieu de vie par sa créatrice et propose tout au long de la journée de s'installer à sa « cantine », pour un déjeuner, un tea time ou un verre de vin et ses tapas.

Ouvert il y a deux mois, le concept store imaginé par la créatrice de Sessùn, Emma François, propose tous les midis une cuisine aux accents du Sud. La carte minimaliste est un gage de fraîcheur, pour des recettes qu'Emma François voulait « familiales et généreuses ».

Depuis son ouverture en octobre dernier, la cantine de Sessùn Alma ne désemplit pas. D'ailleurs, si au départ l'adresse ne prenait pas les réservations, face à la demande, il est désormais possible de le faire. Chaque midi, la carte propose trois plats et une jolie sélection de desserts, puisque l'adresse propose toute la journée de s'y poser, le temps d'un café. Aline Chemla (co-fondatrice de l'épicerie marseillaise Piou) a été choisie par Emma François pour composer une carte méditerranéenne, aux accents libanais, italiens ou encore israéliens, selon l'inspiration du moment. Tapas (saumon/blini, tarte oignon/pancetta), soupes de légumes, effiloché d'agneau, cannelloni, pomme rôtie ou encore liégeois choco, les recettes sont simples et efficaces. Mais si la cantine fait déjà recette, Emma François a d'abord imaginé un concept store d'artisanat, avant de rajouter à son projet un espace de restauration.

La genèse du projet

Depuis des années, la créatrice de Sessùn avait envie d'un lieu hybride, où shopper bien sûr quelques pièces de la marque, mais aussi (surtout ?) un lieu qui mettrait en scène ses coups de cœur design, ce dernier étant une de ses passions. C'est d'ailleurs la céramiste et sculptrice sétoise Valentine Schlegel qui lui a inspiré l'esprit de la boutique, mis en œuvre par le cabinet marseillais Marion Bernard. Emma François a tout imaginé et conçu sur-mesure pour son laboratoire créatif.

Elle a confié à Paul Demarquet la réalisation du mobilier et source en permanence de nouvelles marques à présenter, dans une scénographie qui devrait se renouveler deux à trois fois par an. En mars par exemple, la collection denim Sessùn va laisser sa place à quelques modèles de sa marque de mariage, baptisée Oui. En ce moment, la collection hiver est soldée, ce qui n'est pas le cas pour le reste de sa sélection. Un parti pris assumé, comme le fait de ne pas vendre en ligne sa sélection déco.

Marseille a donc le privilège d'être la seule ville où Emma François dévoile ses inspirations plurielles, elle qui travaille encore comme à ses débuts, avec une équipe de stylistes minimaliste. C'est elle qui a la main sur tout, dessine l'intégralité des collections textiles et des accessoires. Sans doute la raison du succès de cette marque devenue iconique, mais qui a su conserver son âme des débuts.

Sessùn Alma. Carte 9/17 €. Fermé dimanche et lundi. Ouvert de 10 h 30 à 19 h 30. Restauration de 12 h à 14 h 30. Café de 11 h à 19 h. 127, rue Sainte, Marseille 7e. Tél. 04 81 92 25 67.



Alexandra Zilbermann
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer