AccueilFinanceCovid-19 : le Crédit agricole et la Caisse d'épargne mobilisées et solidaires

Covid-19 : le Crédit agricole et la Caisse d'épargne mobilisées et solidaires

Mobilisées pour aider les entreprises à gérer la crise économique engendrée par la propagation du coronavirus, les deux banques coopératives font également preuve de solidarité.

Finance Publié le ,

Acteurs de l'économie sociale et solidaire, le Crédit agricole Alpes Provence (CAAP) et la Caisse d'épargne Cepac font honneur à leur statut. L'antenne locale du Crédit agricole a en effet effectué un don de 225 000 € à l'Agence régionale de santé (ARS) qui a permis à cette dernière de livrer 32 ventilateurs respiratoires, d'origine 100 % européenne, à des hôpitaux implantés sur le territoire de la banque, à savoir les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse et les Hautes-Alpes. Commercialisés par Air Liquide, ces ventilateurs sont produits par une start-up française, Eove, basée à Pau. Quant à la Caisse d'épargne Cepac, elle a réalisé un don de 200 000 € en faveur de l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée Infection, acteur du territoire mondialement reconnu, à l'avant-garde de la recherche, du dépistage et des soins.

Les deux banques sont également mobilisées auprès des entreprises, notamment pour leur permettre d'accéder au Prêt garanti par l'Etat (PGE). Bénéficiant d'une garantie de l'Etat à hauteur de 70 à 90 %* selon la taille de l'entreprise, ce prêt de trésorerie est proposé à un taux de 0,25 % pour les entreprises dont le chiffre d'affaires est inférieur à 50 M€ et 0,50 % pour les autres. « Son montant sera déterminé en fonction des besoins de chaque entrepreneur, selon l'impact de la crise sur son activité, et dans la limite de trois mois de chiffre d'affaires », souligne le CAAP. La Caisse d'épargne Cepac rappelle qu'elle a également reporté, pour une durée de six mois, les échéances de crédits des clients professionnels et entreprises mis en difficulté par la crise.

* Garanti à hauteur de 90 % par l'Etat et de 10 % par la banque jusqu'à 1,5 Md€, 80 % par l'Etat et 20 % par la banque jusqu'à 5 Md€, 70 % par l'Etat et 30 % par la banque au-delà.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 mai 2022

Journal du20 mai 2022

Journal du 13 mai 2022

Journal du13 mai 2022

Journal du 06 mai 2022

Journal du06 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?