AccueilEconomieContournement autoroutier d'Arles : « On ne pourra pas faire plaisir à tout le monde ! »

Contournement autoroutier d'Arles : « On ne pourra pas faire plaisir à tout le monde ! »

Stéphane Paglia, président de la CCI du Pays d'Arles, réclame la réalisation du contournement autoroutier mais admet comprendre les mécontentements liés au tracé défini.
Contournement autoroutier d'Arles : « On ne pourra pas faire plaisir à tout le monde ! »
J.-C. Barla - Stéphane Paglia, président de la CCI du Pays d'Arles, répond aux critiques concernant le contournement autoroutier d'Arles.

Economie Publié le ,

Depuis quelques jours, les opposants au contournement autoroutier d'Arles par le sud sont remontés au créneau pour dénoncer le projet et ses conséquences environnementales à redouter dans la plaine de Crau et en Camargue. Inséré dans la loi d'orientation des mobilités, le tracé de 26 kilomètres permettrait de relier l'A54, depuis Salon-de-Provence et l'A9 dans le Gard, sans obliger 80 000 véhicules dont 20 000 poids lourds à transiter journellement par la RN113 qui coupe la commune en deux.

Après avoir assisté à la présentation du programme des Rencontres Internationales de la Photographie d'Arles, le 12 mars à l'Hôtel de Ville, le président de la Chambre de commerce et d'industrie du Pays d'Arles, Stéphane Paglia, nous a confié entendre les arguments des écologistes, agriculteurs ou futurs riverains de la voie, mais réaffirme la nécessité de mener à bien le dossier pour le développement du territoire.

« Les chefs d'entreprise risquent de ne plus y croire »

L'idée défendue par les opposants d'interdire la RN113 aux camions pour les forcer à remonter sur Orange et préserver ainsi Arles des pollutions ne lui paraît pas crédible. « C'est faire peu de cas de l'opinion des habitants d'Orange… Sur un tel projet, c'est impossible de faire plaisir à tout le monde ! Ce contournement est attendu depuis des années, les chefs d'entreprises l'espèrent, mais risquent de ne plus y croire si on tarde encore… Le tracé défini n'empiète pas sur le parc régional de Camargue, de nouvelles études et un débat public vont permettre à chacun d'exposer encore ses arguments. Mais il ne faut pas négliger que le trafic, contournement ou pas, va continuer à s'accroître et pas seulement à cause des développements logistiques à Saint-Martin-de-Crau. La plate-forme gardoise de Nîmes-Garons est lancée... Et d'ici à ce que ce contournement existe, n'oublions pas que beaucoup de progrès technologiques peuvent réduire les émissions polluantes des véhicules. » Auchan Retail France s'est en effet doté d'un entrepôt de 58 000 m2 sur l'Actiparc de Mitra, à Garons, près de l'aéroport nîmois, afin de desservir ses magasins du sud de la France.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?