Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Comment j'ai fait pour... organiser un salon international

le - - Economie

Comment j'ai fait pour... organiser un salon international
J.-C. Barla - Jean Benoit, président de VSM.

Jean Benoit, président de VSM, a initié le salon international AéroSpi dédié à la surveillance, la protection et l'intervention aéroportées, qui s'est tenu à Istres les 27 et 28 septembre.

« J'ai toujours été convaincu que la Provence méritait un grand événement aéronautique : le territoire compte de grands donneurs d'ordre, des bases aériennes, une multitude de PME et de start-up innovantes. Le Salon international du Bourget reste une référence, évidemment, mais il ne se déroule que tous les deux ans. Plutôt que de mettre sur pied un salon généraliste, j'ai choisi de cibler une thématique relative à des besoins civils et militaires croissants : la surveillance de sites sensibles, de frontières, la protection des personnes et des biens, par exemple lors de manifestations publiques ou d'événements sportifs ou culturels, et l'intervention d'urgence et de secours, à terre, en mer, dans des zones isolées… La France bénéficie d'une excellente image dans ces secteurs. Il y avait une piste à explorer.

Depuis une trentaine d'années, VSM, société 100 % familiale, conçoit des équipements et dispositifs de simulation en temps réel pour le civil et le militaire. Nous proposons une prestation complète. En nous installant sur le pôle aéronautique Jean-Sarrail à Istres, nous avons bâti un centre de formation sur nos simulateurs, « Heli Water Training Center », une piscine à vagues avec une cabine d'hélicoptère pour entraîner des équipes de secouristes sur une mer démontée, « Esthel » (Emergency and Shooting Trainer for Helicopters) et « Sagod » (Safety go Down) qui permettent de simuler des opérations hélitreuillées. Nous accueillons des SDIS*, des polices étrangères, d'Europe, du Moyen-Orient… En faisant jouer nos réseaux, j'espérais que l'initiative trouverait son public.

Des bénéfices pour toute la filière

VSM ne compte que douze collaborateurs. Deux d'entre eux, Eric Ventron et Emmanuelle Mercier, se sont mobilisés sur le projet. C'était une énergie considérable pour construire l'événement, prospecter les bons interlocuteurs, convaincre les partenaires financiers et logistiques. Nous avons réussi à obtenir l'appui de la région, du département, de la métropole, de la ville d'Istres, de la CCI Marseille Provence. La métropole et la mairie nous ont beaucoup aidés sur le plan logistique. La société Réel, spécialiste des systèmes de levage et de manutention, s'est avérée aussi un support précieux. Nous avons conçu en interne le nom, AéroSpi, le site Internet, le logo, la communication… Pour promouvoir le salon, nous avons eu une inspiration judicieuse : nous avons sollicité tous les consulats présents à Marseille et leurs attachés aux questions de défense pour qu'ils relaient l'information dans leurs pays respectifs auprès des structures et entreprises potentiellement intéressées.


Lire aussi : Un salon international pour Istres et son pôle aéronautique


Résultat : sur les 550 participants et visiteurs les 27 et 28 septembre, des professionnels de quinze pays se sont déplacés, des Européens, mais aussi des Tunisiens, des Marocains, des Malaisiens… Pour les démonstrations en vol de la Sécurité civile, des drones de la police municipale d'Istres, il a fallu veiller aux autorisations et, ensuite, au respect strict des horaires. Au final, de grands acteurs de l'aéronautique et du spatial sont venus : Airbus Helicopters, Thales Alenia Space, l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), l'Armée de l'air, l'Onera**… Organiser un tel événement, c'est un investissement lourd, pas toujours rentable financièrement, mais pour une première, ses retombées seront intéressantes. VSM a pu valoriser ses solutions et simulateurs mais de nombreuses sociétés de la région ont exposé leurs technologies. Toute la filière devrait en bénéficier sur la durée. Et dans deux ans, nous remettrons ça en tirant les leçons de cette édition ! »

* Service départemental d'incendie et de secours.
** Office national d'études et de recherches aérospatiales




J.-C. Barla
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer