AccueilDroit et ChiffreColette Weizman devrait devenir présidente du Croec Paca

Carnet Colette Weizman devrait devenir présidente du Croec Paca

La liste qu'elle mène est arrivée en tête des élections en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Colette Weizman préfère ne pas s'avancer mais ce sera certainement elle qui prendra la tête du Conseil régional de l'ordre des experts-comptables le 8 décembre.
Colette Weizman devrait devenir présidente du Croec Paca
R. Poulain - Colette Weizman devrait prendre le 8 décembre la présidence du Croec Paca.

Droit et Chiffre Publié le ,

La passation aura lieu le 8 décembre. A cette date, Colette Weizman devrait logiquement prendre la succession de Lionel Canesi à la présidence du Conseil régional de l'ordre des experts-comptables Paca. Sa liste « Fier d'être expert-comptable », soutenue par ECF, est en effet arrivée en tête des élections en Provence-Alpes-Côte d'Azur avec 1235 voix, contre 239 pour la liste adverse IFEC et 59 votes blancs. « Les grandes lignes de ma mandature ? La prévention, la prévention, la prévention », énumère Colette Weizmann. « Avec cette crise économique sans précédent, il va y avoir de la casse. Nous devons donc anticiper pour aider les entreprises à surmonter leurs difficultés, à rebondir », note celle qui est également présidente d'une chambre de procédure collective au tribunal de commerce de Marseille. L'accompagnement vers le tribunal est d'ailleurs l'un des axes qu'elle souhaite développer. « Il faut le démystifier, faire passer le message que parfois, il peut être un allié et non pas un ennemi. » Dernier volet de son mandat de quatre ans, « continuer dans tout ce qui est l'indépendance numérique, la data, l'incubateur ».

C'est en 1995 que Colette Weizman a « vissé [s]a plaque » d'expert-comptable et c'est à la même période qu'elle s'est engagée dans les instances professionnelles. « Je suis comme Obélix », s'amuse-t-elle. A l'Ordre, elle fut notamment trésorière et est actuellement présidente de la commission déontologie. Depuis le début de la crise sanitaire, c'est elle qui est également en charge de la cellule de crise. « J'apporte ma pierre à l'édifice. Mais tous ces engagements me permettent aussi d'apprendre beaucoup et m'apportent de l'expérience à plein d'autres niveaux. »

C'est également la liste « Fier d'être expert-comptable », menée par Lionel Canesi, actuel président de l'ordre des experts-comptables en Provence-Alpes-Côte d'Azur, qui est arrivée en tête pour l'élection à la présidence du conseil supérieur de l'Ordre des experts-comptables.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?