AccueilImmobilierClub immobilier Marseille Provence : un livre à paraître et des vœux formulés pour 2023

Club immobilier Marseille Provence : un livre à paraître et des vœux formulés pour 2023

Nous l’annoncions en novembre dernier, Jérôme Dentz est devenu au 1er janvier le nouveau président du CIMP. Il vient d’annoncer les projets du club pour l’année en cours.
Après deux ans de co-présidence, le CIMP revient à une présidence unique, avec Jérôme Dentz, soutenue toutefois par un bureau élargi à 7 membres, au lieu de 5 par le passé.
Roger Lomini - Après deux ans de co-présidence, le CIMP revient à une présidence unique, avec Jérôme Dentz, soutenue toutefois par un bureau élargi à 7 membres, au lieu de 5 par le passé.

Immobilier Publié le ,

« Nous avons sur notre territoire encore beaucoup d’enjeux liés à la précarité et à l’inégalité du logement », déclare Jérôme Dentz, le président du Club immobilier Marseille Provence (CIMP).

« Notre industrie immobilière est confrontée tous les jours à des problématiques et à des contradictions qui nous obligent à repenser nos modèles économiques. Aussi, je souhaite que le club continue à mettre des gens autour de la table. Que ce soit, par exemple, pour évoquer la question énergétique ou pour faire rayonner notre territoire. Deux grands événements sont très attendus. La coupe du monde de rugby, en septembre et octobre prochains et bien sûr, les JO 2024. Le club ne s’interdit pas de se tourner aussi vers le sport ».

En 2013, lors de Marseille Capitale européenne de la culture ou de Manifesta en 2020, le CIMP s’était associé à ces événements d’ampleur internationale. « J’aimerais aussi que nos politiques passent à l’action, que le système se déverrouille un peu et que les Etats généraux du logement, en novembre 2022 et à Marseille pour la première fois, voient émerger les belles choses qui s’y sont dites. » Pour rappel, Jérôme Dentz a été élu pour trois ans à la tête du CIMP.

Un nouveau président pour le Club Immobilier Marseille Provence

La Ville autrement, une thématique déclinée au fil des rendez-vous

Jérôme Dentz nous apprend que le CIMP va éditer un livre en avril prochain. « Le club a mis en place dès 2020 un groupe de travail pour penser l’immobilier de demain. Il a initié un cycle de réflexion intitulé "la Ville autrement", dont le premier épisode "Habiter" s’est tenu en juin dernier durant la Journée de l’immobilier ». De cette matinée dense en réflexions, le club a souhaité rassembler l’ensemble des propositions au sein d’un ouvrage. Une façon d’acter le rôle de "force de proposition" qu’a toujours voulu tenir le club métropolitain. « Nous agissons au quotidien pour faire évoluer les métiers de l’immobilier », explique Jérôme Dentz, entrée au CIMP en 2016, un an après avoir fondé Citimotion, à Aix.

Les 9e Assises de la transition écologique se dérouleront en octobre 2023. Le thème n’est pas encore connu, mais s’inscrira lui aussi dans cette thématique globale. Le CIMP a également décidé de faire revivre sa soirée autour d’un Homme remarquable. Le principe est d’inviter dans la cité phocéenne un grand témoin de l’immobilier. L’invité n’est pas encore acté et il se dit que cet "Homme" pourrait aussi bien être une femme…

The Shift project, grand témoin du Club immobilier Marseille Provence

Comment devenir membre ou partenaire du CIMP ?

Vu de l’extérieur, le CIMP est un club fermé et verrouillé. Et pourtant, chaque année, des membres et partenaires se renouvellent. Comment se passe l’adhésion ? «On rentre au Club de l’immo’ en étant d’abord partenaire et coopté par un membre (ticket d’entrée à 6 000 €). Ce qui donne accès à toutes nos activités internes et externes, et ouvre, de fait, les portes de notre maison de l’immobilier. Ensuite, la convention de partenariat peut évoluer en actant l’intégration d’un membre de la société partenaire ».

Le club compte à ce jour 47 membres et 93 partenaires. « Nous sommes totalement indépendants et refusons les subventions. Les cotisations servent à la vie du club et à organiser notamment la Nuit de l’immobilier. Ce rendez-vous est important pour nos membres et partenaires qui s’en servent comme d’un outil de communication ». Le nouveau président, compte tenu de la période de crise actuelle, s’attend d’ailleurs à ce que l’année 2023 soit moins propice à la signature de nouvelles conventions de partenariat.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 27 janvier 2023

Journal du27 janvier 2023

Journal du 20 janvier 2023

Journal du20 janvier 2023

Journal du 13 janvier 2023

Journal du13 janvier 2023

Journal du 06 janvier 2023

Journal du06 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?