AccueilEconomieClub AMP 24 : faire des JO 2024 une opportunité économique

Club AMP 24 : faire des JO 2024 une opportunité économique

Le Club AMP 24 a été lancé le 30 novembre par Jean-Luc Chauvin, président de la CCIAMP, avec Cédric Dufoix, directeur d'exploitation des sites de Paris 2024 à Marseille. Le but ? Permettre aux entreprises de profiter des Jeux olympiques.
Le lancement du Club AMP 24 a eu lieu le 30 novembre.
Claude Almodovar - Le lancement du Club AMP 24 a eu lieu le 30 novembre.

Economie Publié le ,

« Nous sommes à 602 jours des Jeux olympiques 2024 qui se tiendront du 24 juillet au 11 août. Marseille accueillera les épreuves de voile et dix rencontres de football », s'est enthousiasmé, le 30 novembre, depuis le World Trade Center à Marseille, Jean-Luc Chauvin, président de la CCI Aix-Marseille Provence (CCIAMP) lors du lancement du Club AMP 24. Celui-ci est destiné à faire partager aux entreprises l'aventure de cette compétition populaire au retentissement planétaire. Des rencontres d'affaires avec facilités d'accès aux marchés sont prévues ainsi que des engagements en termes de développement durable. « Notre vocation sera surtout de promouvoir nos entreprises et la filière sport dans le monde économique », a précisé Jean-Daniel Beurnier, président du World Trade Center et élu en charge du sport à la CCIAMP.

Aux cotés du surf à Tahiti, Marseille sera la seule ville hôte des JO. « Cela confirme la vocation de notre territoire à accueillir de tels événements. C'est une chance unique. Les JO en France n'arrivent que tous les cent ans ! », a ajouté Jean-Luc Chauvin. L'événement devrait donc faire date, à l'image du football en 1998 et en 2016 ou du rugby avec la World Cup ou encorede "Marseille, capitale européenne de la culture" en 2013.

Sont attendus 10 500 sportifs représentant 32 disciplines et issus de 206 nationalités différentes. On devrait également compter 20 000 journalistes, 4 milliards de téléspectateurs, 13,4 millions de spectateurs générant un impact de 10 milliards d'euros. L'enjeu est donc économique. Mais il sera aussi question d'image et de rayonnement poursuit Jean-Luc Chauvin : « Aux yeux de la planète, nous allons affirmer notre identité de métropole monde accueillante. » Le but est de mettre en lumière les leaders, les savoir-faire, les secteurs de pointe, la capacité d'innovation et de témoigner de la tradition d'hospitalité, d'ouverture aux autres. « C'est un booster de l'attractivité exceptionnel », a souligné le président de la CCIAMP. Et Hervé Liberman, président du CROS Région Sud (Comité régional olympique et sportif) et du Fonds Héritage Sport a rappelé : « Notre but est de mettre les athlètes au cœur du Club AMP 24. »

Des Jeux olympiques 2024 engagés

Ces jeux seront exceptionnels estime de son côté Cédric Dufoix, directeur d'exploitation des sites de Paris 2024 à Marseille : « Ils seront engagés et durables avec un objectif de - 50 % de CO2 et une stratégie responsable des achats. »

Les investissement seront colossaux : la marina de Marseille, dont le coût s'élève à 43 M€, sera réutilisée par la Fédération française de voile. « Les projets seront autofinancés pour 3,9 milliards d'euros. Ces sommes proviendront entre autres d'1,1 milliard des partenaires de Paris 2024, 1,2 milliard de contribution du Comité international olympique et 1,3 milliard de la billetterie, du merchandising et des licences », a-t-il détaillé.

La Provence, Terre de sports pour les Jeux olympiques 2024

En Provence, 90 communes ont adhéré à Terre de sports et les habitants ont souhaité s'associer à cet événement notamment via des actions d'inclusion. Sur le plan économique, l'impact est considérable dans les métiers de la construction, du tourisme avec plus de 150 000 emplois induits. « Il y aura 2,5 milliards de marchés attribués dont 25 % aux PME et TPE et 10 % à l'ESS », a noté Cédric Dufoix.

Le Club AMP 24 compte plusieurs partenaires premium. Parmi eux, la Banque Populaire, qui associe son image à la voile depuis 35 ans ; la Caisse d'épargne Cepac qui désire, quant à elle, être utile pour les athlètes et le territoire ; EDF qui mise sur l'engagement et cible la jeunesse et enfin Orange qui joue un rôle essentiel dans cet événement. « Nous sommes surtout fournisseurs officiel pour le connecter au monde », a évoqué Guillaume Chabas, directeur innovation et partenariat.

Les grandes dates à retenir

La billetterie est ouverte depuis le 1er décembre 2022 et sera clôturée le 31 décembre 2023. Les épreuves test se dérouleront en juillet 2023 et l'évenement se tiendra un an plus tard avec préalablement, trois mois avant, le passage de la flamme. Deux matchs de l'équipe de France de football se tiendront à Marseille, les 24 et le 30 juillet 2024.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 février 2023

Journal du03 février 2023

Journal du 27 janvier 2023

Journal du27 janvier 2023

Journal du 20 janvier 2023

Journal du20 janvier 2023

Journal du 13 janvier 2023

Journal du13 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?