Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

portrait Cinquante ans d'histoire pour le groupe New Hotel

le - - Economie

Cinquante ans d'histoire pour le groupe New Hotel
D.R. - Georges Antoun (au centre) entouré de ses deux filles, Camille (à gauche) et Caroline (à droite).

Retour sur la belle histoire marseillaise du groupe New Hotel, incarnée par Georges Antoun et ses filles, Caroline et Camille.

Tout commence avec Hannah et Jean Antoun, un couple de Libanais installés à Marseille en 1903. La ville et son port s'imposent alors comme une étape de transit pour de nombreux émigrés. Jean se positionne en interlocuteur pour les nouveaux arrivants, leur offrant un pied-à-terre dans la bâtisse familiale de Bompard, sur les hauteurs de la Corniche.

La bonne idée de Georges Antoun​

En 1968, son fils aîné Georges a l'idée de transformer la pension de famille en hôtel. Avec son frère Jean-Claude, ils réhabilitent les lieux pour en faire un hôtel d'une quarantaine de chambres. Ils achètent ensuite un autre hôtel à Marseille, l'Astoria, devenu aujourd'hui le siège du groupe. En 1985, l'aventure parisienne s'écrit avec l'acquisition du Roblin, place de la Madeleine. D'autres suivront, ainsi qu'une pure création, le New Hotel of Marseille. Aujourd'hui, le groupe compte huit adresses à Marseille, Paris et Bruxelles.

Depuis dix ans, la fille aînée de Georges, Caroline, a rejoint l'entreprise familiale, suivie il y a quatre ans par sa cadette, Camille. La première est à la gestion/exploitation du groupe, tandis que la seconde gère la communication et la direction artistique et décoration des établissements. Si pour Caroline, « rejoindre le groupe familial a toujours été une évidence », il n'en fut pas de même pour sa sœur. « Ce n'est que récemment que le secteur permet et demande surtout d'être créatif en matière d'image », nous explique Caroline Antoun. « Ma sœur a évolué du graphisme à la direction de l'image de la maison Nina Ricci pendant près de dix ans. C'est en voyant le métier évoluer que sa place s'est faite naturellement parmi nous. »

Le temps des rénovations​

L'objectif des dix prochaines années est de rénover l'intégralité du parc. L'hôtel Voltaire, à Paris, a été le premier à être repensé par Camille Antoun. En ce moment, c'est au tour du New Hotel Vieux-Port de fermer ses portes jusqu'en septembre pour être rénové de fond en combles. La thématique retenue est autour du thème « colonial/minimal ».

C'est Christophe Daguin, du cabinet parisien C2A, qui s'occupe désormais des différentes rénovations du groupe. « Nous avons une enveloppe de 3 M€ par hôtel. Il faut compter, entre le démarrage du projet et sa livraison, environ deux ans de travail. Après Marseille, ce sera à nouveau le tour de nos autres adresse parisiennes d'être transformées et de passer de 3 à 4 étoiles », précise Caroline Antoun.

Enfin, quand on lui demande de nous donner l'ADN du groupe New Hotel, elle nous répond simplement : « le premier mot qui me vient est "familial". Avec ma sœur et mon père, nous travaillons ensemble au quotidien. Nous voulons rester un groupe indépendant et nous nous renouvelons sans cesse pour ne pas lasser et surtout, nous sommes toujours à l'affût de nouvelles adresses à acquérir… »

Retrouvez tous nos portraits d'entreprises dans les pages des Nouvelles Publications. Cliquez ici pour consulter nos offres d'abonnement (à partir de 55€/an).



Alexandra Zilbermann
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer