AccueilEconomieChic Ceramic : grès et nature
ARTISAN

Chic Ceramic : grès et nature

Après une reconversion professionnelle, Juliette Senevat s'est lancée, il y a peu, dans la céramique. Elle réalise beaucoup de vaisselle en s’inspirant de la nature.
Juliette Senevat s’est lancée dans l’artisanat en créant, fin 2020, Chic Ceramic.
D.R. - Juliette Senevat s’est lancée dans l’artisanat en créant, fin 2020, Chic Ceramic.

Economie Publié le ,

« Même si j'en fais depuis toujours, je suis tombée dans ce métier à la suite d’une reconversion, comme 95 % des céramistes. » Après un déménagement à Arles et un CAP à l’école de céramique d’Aubagne, Juliette Senevat s’est lancée dans l’artisanat en créant, fin 2020, Chic Ceramic. Pour elle, « la vie professionnelle est longue et il est difficile de faire le même métier avec le même plaisir pendant tant d’années ».

Pour débuter sa nouvelle carrière, elle a décidé de s’installer chez Pop (Plateforme ouverte au public) à Arles qui accueille sur 5 000 m2 artisans, artistes, associations, entreprises, particuliers etc. « C’est un lieu hybride où il fait bon travailler et rencontrer d’autres professionnels », résume Juliette Senevat. Là-bas, elle travaille le grès et réalise tout ce qui tourne autour de l’art de la table, et plus particulièrement de la vaisselle. Autre particularité de cette artisane : la végétation. « Je suis très inspirée par les plantes, les arbres, la nature. Cela se retrouve dans mes créations. » Elle aime également travailler le plus possible à la main « pour donner une identité à chaque pièce qui devient alors unique ». Comme un retour à la beauté, à l’état pur.

Tendance tourisme

Pour découvrir ses réalisations, il faut se rendre sur certains marchés de la région, dans quelques boutiques du centre-ville ou prochainement sur son site Internet. « Je suis encore en période de rodage, il va falloir que je revois mon modèle de distribution car ce n’est pas si simple de tout faire. Ou alors, on le fait à moitié », estime Juliette Senevat.

Elle a suivi des formations à la Chambre de métiers et de l’artisanat Provence-Alpes-Côte-d’Azur et aimerait bien mettre à profit ce qu’elle a appris. « J’ai suivi des cours sur le site Internet et les réseaux sociaux et il est important que je me fasse davantage référencer. J’ai également assisté à un atelier Tendance Tourisme qui m’a permis de mieux comprendre ce que recherchaient les visiteurs et surtout comment les capter. »

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?