AccueilEconomieChic Ceramic : grès et nature

ARTISAN Chic Ceramic : grès et nature

Après une reconversion professionnelle, Juliette Senevat s'est lancée, il y a peu, dans la céramique. Elle réalise beaucoup de vaisselle en s’inspirant de la nature.
Chic Ceramic : grès et nature
D.R. - Juliette Senevat s’est lancée dans l’artisanat en créant, fin 2020, Chic Ceramic.

Economie Publié le ,

« Même si j'en fais depuis toujours, je suis tombée dans ce métier à la suite d’une reconversion, comme 95 % des céramistes. » Après un déménagement à Arles et un CAP à l’école de céramique d’Aubagne, Juliette Senevat s’est lancée dans l’artisanat en créant, fin 2020, Chic Ceramic. Pour elle, « la vie professionnelle est longue et il est difficile de faire le même métier avec le même plaisir pendant tant d’années ».

Pour débuter sa nouvelle carrière, elle a décidé de s’installer chez Pop (Plateforme ouverte au public) à Arles qui accueille sur 5 000 m2 artisans, artistes, associations, entreprises, particuliers etc. « C’est un lieu hybride où il fait bon travailler et rencontrer d’autres professionnels », résume Juliette Senevat. Là-bas, elle travaille le grès et réalise tout ce qui tourne autour de l’art de la table, et plus particulièrement de la vaisselle. Autre particularité de cette artisane : la végétation. « Je suis très inspirée par les plantes, les arbres, la nature. Cela se retrouve dans mes créations. » Elle aime également travailler le plus possible à la main « pour donner une identité à chaque pièce qui devient alors unique ». Comme un retour à la beauté, à l’état pur. 

Tendance tourisme

Pour découvrir ses réalisations, il faut se rendre sur certains marchés de la région, dans quelques boutiques du centre-ville ou prochainement sur son site Internet. « Je suis encore en période de rodage, il va falloir que je revois mon modèle de distribution car ce n’est pas si simple de tout faire. Ou alors, on le fait à moitié », estime Juliette Senevat.

Elle a suivi des formations à la Chambre de métiers et de l’artisanat Provence-Alpes-Côte-d’Azur et aimerait bien mettre à profit ce qu’elle a appris. « J’ai suivi des cours sur le site Internet et les réseaux sociaux et il est important que je me fasse davantage référencer. J’ai également assisté à un atelier Tendance Tourisme qui m’a permis de mieux comprendre ce que recherchaient les visiteurs et surtout comment les capter. » 

 

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?