Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Céline Souliers : "Nous avons eu l'autorisation d'augmenter le nombre de places de l'incubateur"

le - - Economie

Céline Souliers : "Nous avons eu l'autorisation d'augmenter le nombre de places de l'incubateur"
D.R. - La directrice de l'incubateur Belle de Mai, Céline Souliers au centre, entourée de l'équipe.

Depuis sa création en 1999, l'incubateur Belle de Mai a accompagné 157 projets de création d'entreprises innovantes, issus ou en lien avec la recherche publique. Cela a permis la création de 122 entreprises et de 450 emplois. 71 % de ces start-up sont toujours en activité, et 83 % d'entre elles ont passé le cap des 5 ans. Interview de Céline Souliers, directrice de l'Incubateur Belle de Mai.

Les Nouvelles Publications : Quel est le moment le plus adapté pour venir vous voir ?
Céline Souliers : Avant la création de l’entreprise. Il faut avoir une idée innovante dans le domaine du numérique avec un potentiel business. C’est-à-dire les prémisses d’un business plan.

Quel est votre mode de recrutement ?
Les candidatures reçues par l’incubateur Belle de Mai ne cessent d’augmenter. Afin de répondre au mieux à cette forte hausse et d’accueillir plus de projets numériques, les critères de sélection ont été assouplis. L’incubateur peut accueillir tous types de projets de start-up numériques innovantes avec un potentiel de R&D. L’obligation d’avoir un projet issu ou en lien avec la recherche est donc levée. Pour rappel, l’Incubateur Belle de Mai est un incubateur public, né de la loi sur l’innovation et la recherche de 1999 (Loi Allègre).

Vous allez donc également augmenter le nombre de places ouvertes chaque année ?
Suite au lancement de la French Tech Aix Marseille, notre incubateur a bénéficié d’une belle visibilité. De 30 candidatures par an, nous sommes passés à 130 ! Nous avons donc eu l’autorisation d’augmenter le nombre d’ouvertures de places. Cela fait sens, même si nous augmentons les risques. Dès 2017, au lieu d’ouvrir nos portes à 7-10 nouveaux candidats, ils seront 17 à nous rejoindre.

Quelles étapes doit franchir un candidat pour être incubé ?
Le porteur de projet doit nous contacter, par téléphone ou via notre site internet. Un formulaire de candidature doit ensuite être rempli. Cela nous permet d’avoir des renseignements sur le projet, sur les créateurs et les besoins recherchés. Nous allons ensuite réaliser un diagnostic. C’est-à-dire savoir si nous continuons l’aventure ou pas. Cela permet aussi de réorienter le porteur de projet si ça doit être le cas.

Nous sommes une équipe de quatre personnes. Notre moyenne d’âge est d’à peine plus de 30 ans et nous sommes des geeks absolus pour au moins la moitié d’entre nous. A force, nous avons une expérience et nous connaissons bien les autres structures existantes. Cela nous permet de trancher assez rapidement. Sur les 130 dossiers reçus, nous allons en retenir 25-30 que nous allons étudier en profondeur. Au final, 10 dossiers seront présentés à notre comité d’expertise. C’est au tour du porteur de projet d’agir. Il va devoir se présenter lui-même en faisant un pitch de 10 à 15 minutes et devra ensuite répondre, pendant 15 minutes environ, aux questions. Les candidats retenus entrent alors dans la période d’incubation qui dure de 18 à 24 mois.

La suite de cette interview est à lire dans notre dossier consacré à l'incubateur de la Belle de Mai du numéro 9905 des Nouvelles Publications (parution le 22/07/2016). Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnements (à partir de 55€/an). 




Esther Griffe
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer