AccueilEconomieCatherine Casadeï : "L'entreprise Safim se porte très bien"

Catherine Casadeï : "L'entreprise Safim se porte très bien"

Rencontre avec Catherine Casadeï, directrice de la Safim depuis 2010. A quelques jours de l'ouverture de la 92e Foire de Marseille, le 23 septembre, elle nous parle actualité bien sûr, mais aussi gestion et projets.
Catherine Casadeï :
D.R. - Catherine Casadeï, directrice de la Safim.

Economie Publié le ,

Les Nouvelles Publications : La thématique de cette année est La Sportive, en écho à Marseille Capitale européenne du sport en 2017 ?
Catherine
Casadeï
: Bien sûr, nous voulions offrir à la ville une caisse de résonance à cette belle année qui nous attend. Comme nous changeons chaque année de thème, nous devons nous renouveler et offrir beaucoup de nouveautés.

Comment arrivez-vous à vous renouveler à chaque édition, depuis la mise en place de ces thématiques ?
C’est un challenge à chaque fois. En 2012, nous avons décidé de créer un fil rouge commun à chaque édition. Il s’agit là d’un vrai travail de benchmark. Nous regardons ce qui se fait chez nos voisins, à Montpellier, ou à Paris, et bien évidemment, nous tenons compte de notre actualité régionale. Il s’agit d’un vrai travail de marketing. Après La Gourmande, La Créative, La Joyeuse et La Musicale, nous avons donc choisi de mettre en avant le sport. Il faut de toute façon que la thématique reste fédérative et propose un langage universel. Nous ne devons surtout pas tomber dans un choix conceptuel. L’an dernier, la musique nous a amené un grand nombre de jeunes. Alors que nous avions une baisse régulière de la fréquentation, nous avons réussi à stopper l’érosion avec une hausse de 7 % en 2015.

Rappelez-nous combien de visiteurs se rendent chaque année à la foire ?
Environ 300 000 visiteurs, ce qui est énorme, au regard par exemple de la Foire de Paris qui est trois fois plus importante que nous, mais qui engrange « seulement » un peu plus du double de nos visiteurs.

D’une façon générale, est-ce que l’entreprise Safim* va bien ?
Oui, l’entreprise Safim se porte bien, très bien même ! Nous avons un mode de gouvernance entrepreneurial, en bon père de famille. Nous ne sommes pas des vendeurs de mètres carrés, mais une entreprise de services, qui sert ses clients. Nous ne nous endormons pas sur nos lauriers, bien que nous ayons un vivier de rendez-vous récurrents d’une année sur l’autre. Nous sommes une petite équipe d’une cinquantaine de salariés et je peux vous dire que nous remettons en question en permanence.

* SA Foire internationale de Marseille.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?