Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

cefim "Le capital humain, c'est ce qui crée la valeur de l'entreprise"

le - - Finance

"Le capital humain, c'est ce qui crée la valeur de l'entreprise"
G. Majolet - Le capital humain est un investissement non financier qui peut rapporter gros.

Il y a des investissements non financiers qui peuvent rapporter gros. Tel est le fil rouge de la quatrième et dernière table ronde des Rencontres de la finance qui se sont déroulées le 7 juin dernier à Marseille.

« Qui dit fonds d'investissement dit TRI*, cash flow… Et tout autant de termes jargonneux pour les novices, précise d'emblée Alexandre Flageul, coprésident de la commission Ambition Capital de la Cefim. Si les chiffres font partie de notre quotidien, nous souhaitons aujourd'hui parler du capital humain, car c'est le cœur des entreprises. » Place également aux témoignages et pas n'importe lesquels. « Nous avons aujourd'hui des performeurs : un recruteur expérimenté, un businessman qui a rencontré le succès et un ancien sportif de très haut niveau. »

Bien cohabiter pour progresser

Pour Michel Féraud, président de la société marseillaise Provepharm Life Solutions, pas de doute, « le capital humain, c'est ce qui crée la valeur de l'entreprise. Il y a 20 ans avec des amis, nous avons décidé de nous lancer dans l'aventure de la création d'entreprise. Tout est partie d'une histoire humaine. Et beaucoup de gens nous ont rejoints car ils adhéraient pleinement à cette philosophie. C'est un atout indéniable. Avec cette force, la société est plus forte dans les moments difficiles. Pour nous, ça a été clairement déterminant. » Pour rappel, Provepharm Life Solutions a connu le succès via la commercialisation de son bleu de méthylène Proveblue ® / Provayblue ™. En avril dernier, pour renforcer son développement, la société a ouvert son capital à ArchiMed et Téthys Invest, en tant qu'actionnaires minoritaires.

Frédérick Bousquet, champion de natation, conseiller municipal délégué aux sports de la cité phocéenne, a ensuite parlé de son expérience très enrichissante au sein du Cercle des nageurs de Marseille. « Nous avions décidé de créer un groupe uni de sportifs. Chaque individu avait un rôle à jouer notamment pour l'équipe dans son intégralité. Car s'il s'agit d'un sport individuel, nos compétitions se préparent au jour le jour en équipe. Etre ensemble permet bien souvent de se dépasser. Chacun doit s'adapter aux autres pour cohabiter ensemble et progresser. »

Perle rare

Jérôme Labourdette, associé gérant chez ADN Recrutement, est toujours à la recherche de la perle rare. « S'il s'agit de respecter le cahier des charges de nos clients, l'humain entre également toujours en jeu. Il faut avoir un certain feeling. Mes cheveux blancs et mon ancienneté me permettent de déceler la bonne personne. Mais attention, il ne faut pas être pressé. »

Michel Féraud est actuellement en pleine phase de recrutement. Et il a choisi de se tourner vers un cabinet spécialisé pour être coaché. « A chacun son métier. Nous cherchons de nouvelles compétences, plus internationales, plus larges. L'idée est que les nouvelles recrues cohabitent parfaitement avec les plus anciens, ceux qui ont l'historique de la société. » Et attention aux erreurs. Le candidat idéal n'est pas toujours le plus fort. Frédéric Bousquet a ainsi témoigné sur un membre de son équipe au Cercle des nageurs moins fort que les autres sur le papier, mais qui a apporté plus que n'importe qui à l'équipe. « Quand on perdait de la motivation, son énergie, sa bonne humeur, sa gentillesse nous poussaient à agir. Il a été un élément moteur, décisif. »

Autre élément à garder en tête : « si votre candidat est parfait sur le papier mais qu'il a trop d'ego, c'est très difficile à gérer. Oui au charisme, non à l'égo démesuré », annonce Jérôme Labourdette.

* Le Taux de rentabilité interne (TRI) est un indicateur important qui permet de mesurer la pertinence d'un projet. Il prend en compte tous les flux (achats, ventes, revenus, frais, fiscalité…) et ramène tout sur un rendement annuel. Cela permet ainsi de comparer des projets qui, au départ, n'ont pas grand-chose en commun.




Caroline Dupuy
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer