AccueilEconomieCanavese développe ses activités vers l'ouest et l'Afrique

Canavese développe ses activités vers l'ouest et l'Afrique

Créé à Aubagne par trois frères, René, Gérard et Jean-Pierre, le groupe Canavese célèbre cette année ses 40 ans. Leader sur le Sud-Est, l'entreprise familiale, spécialisée dans la distribution et la production de fruits et légumes, étend désormais son activité dans l'ouest de la France avec trois nouvelles plates-formes, Agen, Bordeaux et Bayonne, et intensifie la production de fruits (bananes et ananas) en Afrique dans le cadre d'une politique sociale et environnementale très affirmée.
Canavese développe ses activités vers l'ouest et l'Afrique
Jean-Pierre Enaut - La porte de la murisserie

Economie Publié le ,

Avec des parents maraîchers à Aubagne qui se sont lancés dans le commerce de fruits et légumes provenant de l'exploitation familiale, trois frères, Jean-Pierre, René et Gérard Canavese ont créé en 1976 une entreprise de distribution de fruits et légumes. « Depuis 25 ans, l'activité de production s'est rajoutée en fédérant, au sein d'un même organe de production appelé Les Maraîchers du midi, une trentaine de producteurs de la région », confie Vincent Canavese, directeur commercial. C'est pour le fils de Gérard, issu de la seconde génération, une nouvelle façon d'aborder la mise en marché de fruits et légumes.

En 1988, la première plate-forme de distribution est implantée à Aubagne. Depuis lors, six autres plates-formes ont été créées, au fil des ans, à savoir Marseille, Châteaurenard, Gap (Hautes-Alpes), Grasse (Alpes-Maritimes), Valence (Drôme) et Montpellier (Hérault), auxquelles se sont greffées trois autres, ces dernières années, Agen, Bordeaux et Bayonne, permettant ainsi de s'étoffer dans le sud de la France. « Nous misons sur Châteaurenard, véritable base logistique, pour l'approvisionnement des produits locaux », rajoute Vincent Canavese.

Le groupe, qui a réalisé 135 M€ de chiffre d'affaires cette année et prévoit 150 M€ l'an prochain, développe depuis quelques années le bio, un segment en forte croissance en France et en Grande-Bretagne. « C'était du balbutiement, il y a cinq ans. Le bio et le commerce équitable représentent à présent plus de 10 % de notre chiffre d'affaires. Les perspectives de croissance sont à deux chiffres en particulier dans le bio », précise-t-il. Son ambition est de produire du bio en grande quantité et de le rendre accessible.

Une stratégie payante

Depuis 2014, l'entreprise familiale initie intelligemment, au fil des ans, une stratégie de diversification de son activité de distribution. Elle accroît ainsi son offre avec, outre la Force verte (beurre, œufs, fromage), la Force bleue présentant une gamme complète de produits de la marée pour les poissonniers, les chefs de rayon marée et les restaurateurs, et la Force rouge avec des produits carnés.

Dès 1998, le groupe exploite ses premières plantations de bananes en Côte d'Ivoire, activité prolongée par celle d'ananas, il y a cinq ans. « En 2006, nous sommes lancés dans la production d'agrumes, principalement des clémentines, au Maroc », explique ChristianMétadier, directeur général Afrique de l'entreprise qui compte à ce jour un effectif de 3 000 salariés dont 2 500 en Afrique. La stratégie adoptée consiste à se positionner sur un produit. La banane est le deuxième produit le plus consommé en France après la pomme et devant les agrumes, principalement la clémentine. « Après avoir travaillé avec un importateur de bananes, nous avons trouvé des accords pour reprendre des exploitations et les moderniser », explique ChristianMétadier. Désormais, Canavese produit sur 2 000 hectares, 60 000 tonnes de bananes, ce qui représente 10 % du marché français.

Au Maroc, le groupe travaille en partenariat avec d'autres producteurs sur des vergers d'agrumes et a créé une station d'emballage à Berkane. « Nous avons fait le choix de nous spécialiser pour être plus performants », souligne-t-il. Le résultat est là puisque Canavese a dépassé les 10 000 tonnes de clémentines et prévoit 20 000 tonnes en 2020.

Depuis quelques années, le groupe s'est engagé dans une démarche écoresponsable afin de garantir la qualité de ses produits. En Côte d'Ivoire, une première plantation de bananes a été certifiée Fairtrade* cette année. Il s'agit surtout pour le groupe de préserver la planète pour les générations futures. « Notre politique de gestion durable du patrimoine naturel nous conduit à limiter l'utilisation de produits de traitement, mais aussi à œuvrer pour le pays via une cotisation payée par le client alimentant un fonds social permettant de réaliser des actions dans le secteur de l'éducation, de l'habitat ou de la santé » précise VincentCanavese.

* Label de commerce équitable.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?