Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Ça bouge - beaucoup - au Château de la Pioline

le - - Economie

Ça bouge - beaucoup - au Château de la Pioline
M. Debette - Le château de la Pioline

Lorsqu'il parle des projets du Château de la Pioline, hôtel quatre étoiles et havre de tranquillité niché au cœur du pôle commercial de la Pioline à Aix-en-Provence, Nicolas Desanti, dirigeant associé du groupe Pioline & Pourceaugnac, a les yeux qui brillent. Et les projets ne manquent pas.

Dans un premier temps, c’est le Château de la Pioline (qui sera fermé du 20 décembre 2015 au 1er mars 2016) qui fera l’objet d’un lifting, quatre années seulement après la précédente rénovation. Au programme, des travaux  d’embellissement et de modernisation, mais aussi « une nouvelle organisation puisque nous nous sommes attaché les services de Pierre Reboul qui, non seulement rejoint le pool des cinq associés, mais officiera dans les cuisines, dans un écrin à hauteur de son talent », annonce Nicolas Desantidirigeant associé du pôle tourisme et développement du groupe, ajoutant qu’il s’agit d’une excellente nouvelle pour le rayonnement de l’établissement, comme pour la ville d’Aix-en-Provence.

Ces travaux représentent, on s’en doute, un nouvel investissement important. Le gestionnaire précise d’ailleurs : « On n’amortit pas en quatre ans. Mais, par ce nouvel investissement financier et avec l’arrivée de Pierre Reboul, nous confirmons notre motivation de monter en gamme nos prestations, en réaffirmant notre positionnement hébergement et séminaires avec des tarifs qui ne bougeront pas et avec une offre de cuisine rehaussée. Faire mieux pour le même prix. »

Pourquoi tant d’efforts ?

A cette question, notre interlocuteur insiste :

« Le Château de la Pioline est une entreprise à part entière. Isabelle Degan, directrice générale, en assure et assume le rythme et la qualité. C’est aussi un outil de représentation et de rayonnement pour chacun des associés qui exercent des métiers différents et complémentaires. »

Une représentation pour se lancer dans d’autres projets qui sont déjà bien amorcés dont, entre autres, le rachat l’été dernier du Grand Hôtel de Serre-Chevalier, situé face à la célèbre piste Luc Alphand. Un établissement qui fera lui aussi l’objet d’une rénovation au terme de la saison hivernale. Dans les tuyaux également, de manière connexe, la construction d’une maison de retraite du côté de Cassis. D’autres idées de développement, déjà bien avancées, devraient être révélées au cours du premier semestre 2016.

Impliqués dans une dynamique de développement, les cinq associés* veulent continuer à aller de l’avant, à développer leur activité, leur business, en créant une spirale vertueuse afin de séduire la clientèle, mais pas seulement… Leur force ? « Être cinq associés, ça fait cinq cerveaux qui pédalent, qui sont dans le mouvement, à l’écoute et prennent les décisions ensemble », répond Nicolas Desanti, laissant la porte ouverte à ceux qui souhaitent le contacter.

Des marchés volatiles

« Les marchés évoluent très vite. Ils sont très volatiles. Aujourd’hui, les gens choisissent d’abord une destination, puis l’hôtel », observe l’entrepreneur qui se positionne sur le marché national, bien sûr, mais aussi mondial (Chine, Brésil, Argentine, USA, etc.) et déplore le manque de dynamisme de la destination Aix-en-Provence pour développer les marchés de proximité de type scandinave, allemand, suisse alémanique, ainsi que la frilosité sur les marchés lointains. « Qu’en est-il des actions annoncées de l’office de tourisme ou des travaux de l’Association des professionnels de l’hôtellerie et acteurs du tourisme en Pays d’Aix ? », interroge Nicolas Desanti.

*Nicolas Desanti, Rodolphe Guillemin, Stéphane Perez, Daniel Rasse, Gregory Teyssier




Esther Griffe
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer