AccueilEconomieBoulangerie Racines : du pain bio au levain

Boulangerie Racines : du pain bio au levain

Après une carrière en tant qu’ingénieur en électronique à Paris, Alexandre Iliadis a ouvert une boulangerie à Carnoux-en-Provence. Il se tourne alors vers un métier manuel qui propose une solution saine et durable.
Ancien ingénieur en électronique à Paris, Alexandre Iliadis a fait le pari fou de rejoindre le Sud et l’univers du pain.
D.R. - Ancien ingénieur en électronique à Paris, Alexandre Iliadis a fait le pari fou de rejoindre le Sud et l’univers du pain.

Economie Publié le ,

Il y a bientôt un an, Alexandre Iliadis a ouvert une boulangerie à Carnoux-en-Provence. Cet artisan n’est pas du métier mais c’est un vrai passionné. Après une reconversion - il était ingénieur en électronique à Paris -, il a fait le pari fou de rejoindre le Sud et l’univers du pain, sans avoir baigné dans ce milieu-là. « Je travaille avec de la farine locale et du bio, et je propose du pain traditionnel. » Comprendre : ni Banette, ni viennoiserie.

Dans son local, on propose moins de choses mais de la bonne qualité.

« Les gens à la recherche de goût authentique sont séduits, ceux qui recherchent avant tout une baguette blanche restent dubitatifs », reconnaît Alexandre Iliadis. Il est clair sur le sujet, « ici, l’alimentation est saine, durable et sobre ! ».

L’appel au financement participatif

Pour l’épauler dans son projet un peu fou, cet artisan, soutenu par la Chambre de métiers et de l’artisanat de région Provence-Alpes-Côte d’Azur (CMAR Paca), est passé par le financement participatif, via la plate-forme KissKissBankBank, « un moyen de nous faire connaître et de mettre à plat notre concept et nos process ». Pour susciter les soutiens, il tente notamment de se différencier de la concurrence et de faire réfléchir les consommateurs. « Farines bio locales, levain, four à la biomasse : autant de pas inscrits dans une réflexion humaine, à l’échelle locale et engagée pour préserver notre environnement et surtout notre santé », peut-on ainsi lire dans la présentation de son projet sur la plate-forme de financement participatif.

Le succès est au rendez-vous puisqu’il a recueilli plus de fonds que prévu. Mais Alexandre Iliadis le reconnaît, « j’ai beaucoup été aidé par des gens qui me connaissaient et qui ont voulu soutenir ce projet ».

Qu’importe, sa boutique fonctionne bien avec trois boulangers. Et même s’il est impacté par la hausse du prix des céréales, il nourrit encore de beaux projets. « J’aimerais, lorsque la boutique sera parfaitement stable, prendre une camionnette et livrer les Biocoop et restaurants du coin », illustre-t-il.

Retrouvez chaque semaine nos portraits d'artisans de la région, réalisés en partenariat avec la Chambre de métiers et de l'artisanat de région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?