Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Bio-industrie : un AMI qui lui veut du bien

le - - Economie

Bio-industrie : un AMI qui lui veut du bien
J. P. Pierrat - L'Appel à manifestation d'intérêt a été officiellement lancé au palais du Pharo, à Marseille .

Les acteurs et autorités politiques, économiques, maritimes, industriels et institutionnels de la métropole Aix-Marseille Provence et de la région ont présenté, le 16 avril, au palais du Pharo, à Marseille, l'appel à manifestation d'intérêt (AMI) baptisé Provence Industry'Nov.

Lancé en grande pompe, Provence Industry'Nov, un appel à manifestation d'intérêt (AMI), vise au développement d'un pôle d'excellence en matière de bio-industrie, mais aussi de transition énergétique et d'économie circulaire, et en particulier de revalorisation des déchets. Celui-ci se voit proposer pour son implantation 83 hectares de foncier disponibles ainsi que les infrastructures industrialo-portuaires, en place ou à venir, de trois sites du pourtour de l'étang de Berre, déjà sujets à innovations : Piicto (plateforme industrielle et d'innovation de Caban Tonkin), la plateforme de la Mède et celle de Lyondellbasell, plus l'intégration à tout un écosystème industriel local (85 000 emplois, 350 entreprises).

L'objectif d'un tel appel, ont souligné les nombreux partenaires de l'opération, est en effet d'attirer sur ces plateformes de nouveaux porteurs de projets industriels innovants du même genre dans les trois domaines évoqués. Total a rappelé à cette occasion, par la voix de son directeur général, Bernard Pinatel, que la plateforme de la Mède où son groupe opère, accueillera dès cet été la première bioraffinerie française de taille mondiale capable de produire 500 000 tonnes de biodiesel par an.

Plus de 300 entreprises visées

Au total, Jean-Luc Chauvin, le président de la CCI Marseille Provence, l'une des institutions signataires de cet AMI, estime que ce dernier est susceptible de s'adresser à plus de 300 grandes entreprises à travers le monde. Outre le fait de bénéficier de synergies, un accompagnement personnalisé ainsi que de possibles soutiens financiers, selon le projet et son intérêt, sont d'ailleurs garantis pour celles qui seraient séduites, n'ont pas manqué de rappeler les promoteurs publics et privés de cette initiative au premier rang desquels figure notamment le Grand port maritime de Marseille (GPMM) dans son « rôle d'aménageur », dixit sa présidente du directoire, Christine Cabau Woehrel.

Ce même jour, « les négociations ayant positivement abouti », l'implantation du géant industriel chinois Quechen [dont le représentant était présent dans la salle, NDLR] à Fos (105 millions d'euros d'investissement) a été confirmée. Surfant sur cette annonce, les autorités locales souhaitent ainsi faire de la Provence le territoire de l'industrie 4.0. Une nouvelle révolution industrielle !




J. Philippe PIERRAT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer