AccueilEconomieAvec SerenyCalas, les toitures de Cabriès-Calas regorgent d'énergie

Avec SerenyCalas, les toitures de Cabriès-Calas regorgent d'énergie

La start-up SerenySun a développé une communauté locale d'énergie renouvelable à Cabriès-Calas, où se situe également son siège social. Objectif : déployer des infrastructures de production solaire photovoltaïque sur quatre sites municipaux et privés.
Avec SerenyCalas, les toitures de Cabriès-Calas regorgent d'énergie

Economie Publié le , par

Lancée en 2018, le projet SerenyCalas permet à la municipalité, aux habitants et aux commerçants qui le souhaitent d'autoconsommer une énergie locale verte. Le premier site qui sera pourvu de panneaux photovoltaïques est le groupe scolaire du Petit Lac. L'inauguration, prévue en mai, est décalée à septembre, la crise sanitaire ayant bousculé le planning prévisionnel des travaux. Après cette opération pilote, trois autres sites de la commune devraient ensuite être équipés : le club house d'une copropriété, un équipement sportif municipal et, potentiellement, le groupe scolaire de la Trébillane, où des études sont en cours. Au final, quelque 140 résidents, foyers, entreprises ou commerces, situés dans un périmètre de deux kilomètres des sites équipés, comme le veut la règlementation, pourront bénéficier d'une énergie verte qui couvrira 20 à 30 % de leurs besoins en électricité verte par rapport à leur consommation totale. Pour cela, 4 000 m2 de panneaux photovoltaïques vont être déployés, offrant une production annuelle d'énergie renouvelable de 1 000 MWH, et permettant d'économiser 222 tonnes de CO2 par an.

« Même si rien n'est encore positionné, nous ciblons d'autres communes, comme Bouc-Bel-Air, où nous sommes en discussion avec l'association Bouc-SolAir ; Vitrolles, etc. Lorsqu'un de nos interlocuteurs voit ce projet pilote qui sort de terre, on ressent son intérêt à le reproduire sur sa commune », précise Donald François, président et fondateur de la start-up SerenySun qui porte ce projet. Il aimerait développer plus de vingt communautés locales d'énergie renouvelable d'ici 2025.

Toucher des publics mixtes

« Notre objectif est de toucher des publics mixtes : habitants, commerces, entreprises sur un même territoire, pour qu'ils profitent tous de cette énergie. C'est une approche territoriale, un modèle exemplaire de communauté locale d'énergie renouvelable incluant une part importante d'autoconsommation collective. Consommer une énergie verte et locale sans en supporter les coûts d'investissement est désormais possible », indique Donald François.

Pour financer ce projet d'un peu plus d'un million d'euros, un appel à financement, ouvert à tous, a été lancé. Une quarantaine d'intentions de souscription a été recueillie pour un montant qui atteint, à ce jour, près de 100 000 €. SerenyCalas a bénéficié de deux subventions de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur. L'une pour la réalisation de l'étude préalable, dans le cadre de l'appel à projet SMART PV 2.0. L'autre en tant que lauréat de l'appel à projet SMART PV 3.0, ce qui permet d'envisager les prochaines étapes de sa réalisation.

Si un des enjeux est la production, la pédagogie est elle aussi importante pour maximiser le pourcentage d'énergie produite. Il est donc nécessaire d'expliquer aux bénéficiaires les nouvelles habitudes à adopter, sans que cela soit contraignant. Comme, par exemple, programmer la machine à laver lorsque le soleil brille.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?