AccueilEconomieAvec Hagen Bauer, les bouteilles en plastique deviennent des sacs

Avec Hagen Bauer, les bouteilles en plastique deviennent des sacs

Jeune marque marseillaise d’accessoires, Hagen Bauer utilise comme matière première des bouteilles en plastique recyclé (r-Pet). Pierre Charlot et Anne-Sophie Haghebaert ont mis cinq ans pour faire aboutir leur projet.
La première collection de sacs Hagen Bauer propose 14 graphismes différents.
Hagen Bauer - La première collection de sacs Hagen Bauer propose 14 graphismes différents.

Economie Publié le ,

« Quand on débute dans la filière textile, c’est assez long pour donner vie à son projet », explique Pierre Charlot, co-fondateur de Hagen Bauer. « Nous sommes aussi devenus parents, il y a eu le confinement, ce ne fut pas simple. Nous avons tout fait nous-mêmes, du sourcing matière, au prototype, au shooting, à la création du site », explique-t-il. Cet ancien chef de projet informatique a donc changé de vie, de ville et de métier en arrivant, il y a six ans, à Marseille avec son épouse. Artiste peintre, Anne-Sophie Haghebaert a créé des peintures spécialement pour leurs sacs. Avant de lancer récemment leur campagne de crowfunding sur Ulule, ils ont mobilisé 40 000 €, « dont un tiers vient de prêts signés par France active, Creasol, la BPI et Initiative Marseille métropole», détaille le créateur. La campagne s’est terminée il y a peu. L’objectif était de réaliser 60 préventes et il a été atteint ! La pré-commande sera disponible très prochainement sur le site.

« Nous sommes en train de démarrer la fabrication de nos sacs pour honorer nos pré-commandes et constituer notre stock de départ. Nous vendons nos cinq modèles de sacs sur notre site, mais vous pouvez aussi en voir quelques-uns exposés chez Les Coiffeurs Marseille. Ce salon expose également les peintures d’Anne-Sophie. »

Le r-Pet, le polyester du futur

Ce qui différencie clairement ces sacs urbains, c’est la matière utilisée, à savoir des bouteilles en plastique recyclé (r-Pet), peu énergivore dans leur transformation. Le r-Pet sert habituellement pour créer des emballages responsables, recyclables eux aussi. La mode s’en inspire de plus en plus. « A titre d’exemple, pour réaliser le plus grand de nos cabas, il faut huit bouteilles. Mais surtout, nous avons adoré cette matière douce, proche des toiles de peinture », précise Pierre. Enfin, côté distribution, le couple n’exclue pas également de pousser la porte de quelques concepts store pour exposer leurs créations Hagen Bauer. Des pochettes, sacs et cabas qui affichent chacun deux graphismes recto/verso et misent sur un design unisexe. A découvrir…

Les Minettes en goguette, des vêtements post-cancer du sein dans lesquels on se sent bien

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?