AccueilEconomieAu Gourmet provençal : le roi de la pompe !

Artisan Au Gourmet provençal : le roi de la pompe !

Cette boulangerie-pâtisserie aubagnaise vient de remporter le premier prix du concours de la pompe à l'huile des Bouches-du-Rhône.
Au Gourmet provençal : le roi de la pompe !

Economie Publié le ,

La coupe dans la vitrine, la pompe dans la main et le sourire aux lèvres… Cécile Oudot, la gérante de la boulangerie Au Gourmet provençal, ne cache pas sa joie. Et pour cause, elle a remporté, début décembre, le 1er prix au concours de la meilleure pompe à l'huile des Bouches-du-Rhône.

Depuis, les demandes ne désemplissent pas… « Pour ceux qui ne l'ont pas encore goûtée, la pompe à l'huile primée est encore parmi nous, prévient Cécile Oudot. Suite à une forte demande, nous continuons la production afin d'y répondre et la faire découvrir à celles et ceux qui ne l'ont pas encore savourée ! Vous pouvez également nous passer commande pour être sûrs de l'avoir. »

Transmission des recettes

Pour la patronne des lieux, « c'est notre travail d'artisan qui a été reconnu. Ici, nous faisons tout nous-mêmes, avec des produits frais. » La boulangerie-pâtisserie, située dans le centre-ville d'Aubagne, propose du pain, des biscuits secs, des gâteaux, du chocolat, des confitures et du snacking que les clients peuvent manger en terrasse. L'équipe de la boutique est ainsi composée d'une dizaine de personnes dont Cécile Oudot, mais aussi ses parents. « Nous travaillons en famille et nous nous transmettons les bonnes recettes », précise l'artisane. Elle connaît bien le métier et peut également s'appuyer sur le savoir-faire de son père et de son grand-père.

Ce n'est pas la première fois qu'Au Gourmet provençal gagne un prix. Fin septembre 2018, l'enseigne avait en effet remporté le premier concours des « Spécialités gourmandes aubagnaises », dans la catégorie pâtisserie fraîche. Un événement créé à l'occasion de la Fête de la gastronomie d'Aubagne par les associations Aubagne Art et culture et Bien vivre en pays d'Aubagne, en partenariat avec la Chambre de métiers et de l'artisanat de région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Le gâteau primé à l'époque a été baptisé Saint Sauveur. « Il s'agit d'un éclair en forme de cigale. Sa crème légère est au chocolat blanc aromatisé au romarin du jardin. Avec des morceaux d'abricots caramélisés dans le miel », résume Cécile Oudot. Une raison de plus pour pousser prochainement les portes de cette boulangerie-pâtisserie.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?