AccueilEconomieAteliers de Fos étend ses capacités à Fos-sur-Mer

Ateliers de Fos étend ses capacités à Fos-sur-Mer

Spécialiste des services industriels, ADF intervient sur le contrat de construction de la centrale nucléaire d’Hinkley Point en Grande-Bretagne. Le projet l’amène à agrandir ses installations.
Ateliers de Fos étend ses capacités à Fos-sur-Mer
J.-C. Barla - ADF construit une nouvelle halle sur son site de Fos-sur-Mer.

Economie Publié le ,

En novembre 2018, Ateliers de Fos (ADF) avait inauguré sa nouvelle halle de chaudronnerie de 900 m2 sur la zone de la Feuillane à Fos-sur-Mer. Le groupe de services à l’industrie (mécanique, chaudronnerie, usinage, maintenance…) réinvestit pour poursuivre son expansion : il construit actuellement pour un montant de 585 000 euros son extension de 500 m2 afin de pouvoir assurer dans les délais une commande de 173 équipements sous pression pour la future centrale nucléaire d’Hinkley Point en Angleterre, dans le cadre d’un contrat sur 2019-2023.

Le groupe réalise un chiffre d’affaires de 410 millions d’euros et emploie 3 180 salariés. Mais son carnet de commandes avoisine les 546 millions d’euros, selon le directeur général, Stéphane Langrand. « En moyenne, nous investissons six millions d’euros dans l’innovation chaque année, c’est beaucoup pour notre groupe, mais nos marchés, en pleine évolution, l’exigent : mobilité, énergie, matériaux, défense, spatial… Avec cette extension qui devrait être opérationnelle en fin d’année 2021, nous allons accroître la capacité de production. Nous avons déjà fabriqué une quarantaine d’appareils. Nous espérons avoir d’autres marchés derrière sur les nouveaux réacteurs de la centrale de Sizewell, entre 2022 et 2025. »

Cet agrandissement s’inscrit dans le cadre d’un programme plus vaste d’1,033 million d’euros qui intègre l’extension de la zone de découpe, des utilités (extracteur de fumée et pont) et les halles de stockage des matières premières et produits finis. Dix emplois (techniciens chaudronniers, ordonnancement, qualité, soudage…) devraient découler de ce projet que la Métropole Aix-Marseille-Provence a décidé d’appuyer à hauteur de 100 000 euros début octobre.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?