AccueilEconomieAtelier Beyssac : une passion pour la marqueterie à partager

Atelier Beyssac : une passion pour la marqueterie à partager

Pierre-Henri Beyssac est marqueteur, restaurateur et créateur de mobilier. Il a reçu le titre « Un des meilleurs ouvriers de France » en avril 2015.
Atelier Beyssac : une passion pour la marqueterie à partager
D.R.

Economie Publié le ,

Pierre-Henri Beyssac est marqueteur. Et ne souhaitait plus travailler en fond de cour, seul dans son coin. On comprend pourquoi il a choisi, en août 2016, de poser ses valises, après plusieurs années dans la capitale, à la Tuilerie Bossy, à Gardanne. « Il s’agit d’un lieu où sont regroupés 12 ateliers de métiers d’art. Plusieurs spécialités d’artisanat sont représentées ici. »

Pour faire vivre l’endroit, les artisans ont décidé de créer une association et de s’impliquer fortement dans son développement. A titre d’exemple, des visites du site sont organisés, ainsi que des événements culturels. Objectif : « être reconnu comme un centre de métiers d’art », explique Pierre-Henri Beyssac. Pour se faire connaître, l’association les Ateliers d’art de Valabre participera pour la première fois au salon Vivre Côté Sud d’Aix-en-Provence qui se déroulera en juin prochain.

Diplômé de l’école Boulle

« Après avoir été diplômé de l’école Boulle en 2008, Pierre-Henri Beyssac a travaillé entre la France et l’Italie en qualité de marqueteur, et entre La Réunion et Paris comme formateur et professeur », est-il précisé sur son site Internet. Il était précédemment - et pendant cinq ans - enseignant en marqueterie à l’école Boulle, à Paris.

Au quotidien, il fait du décor sur mobilier et s’occupe ainsi du revêtement (création ou restauration). La matière habituellement utilisée est le bois, mais aussi parfois du cuivre, du laiton, de la nacre. «Tout est possible à condition que la matière soit fine et que je puisse la découper », explique l’artisan. Les motifs vont ensuite être recomposés en juxtaposant les pièces préparées. « Comme le peintre qui joue avec sa palette de couleurs pour décorer un tableau, je vais jouer avec les matières et les formes pour donner une plus ou moins grande intensité. C’est un vrai travail de coloriste. »

Pierre-Henri Beyssac propose également des pièces uniques ou des séries limitées de tableaux. « Je fais des tableaux abstraits. Je joue avec les matières et les couleurs, et le bois guide mes pas. »

Retrouvez chaque semaine sur le site internet et dans les pages des Nouvelles Publications nos portraits d'artisans, en partenariat avec la Chambre de métiers et de l'artisanat de région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnements (à partir de 55€/an).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?