AccueilEconomie[Artisan] Jean-Marc Decanis, douceurs du Sud

[Artisan] Jean-Marc Decanis, douceurs du Sud

Jean-Marc Decanis fabrique des biscuits secs provençaux et corses depuis son atelier de Venelles. Il vend sa production sur les marchés de la région. Et recherche un local commercial dans le centre-ville.
[Artisan] Jean-Marc Decanis, douceurs du Sud
D.R. - Avec plus de 30 ans de métier à son actif, Jean-Marc Decanis connaît tout de la biscuiterie provençale et corse.

Economie Publié le ,

Avec plus de 30 ans de métier à son actif, Jean-Marc Decanis connaît tout de la biscuiterie provençale et corse. Ses recettes de navettes, croquants, canistrelli et autres gâteaux secs typiques du Sud font saliver de nombreuses papilles depuis des années. C’est à Venelles que l’histoire a débuté et perdure.

Tout commence en 1965 quand ses parents prennent en main une boulangerie au feu de bois. Il les rejoint en 1979 et développe la pâtisserie, la confiserie, le chocolat. « Le commerce qui comptait deux personnes au départ, est passé à huit. Nous avions une belle clientèle. C’était une halte obligée pour beaucoup de Marseillais ou d’Aixois. »

Aujourd’hui, Jean-Marc Decanis n’a plus de point de vente. Sa production se concentre sur les biscuits secs qu’il confectionne dans son atelier, non loin du centre-ville de Venelles. Pas de site Internet non plus. Mais que les gourmands se rassurent, il est très présent sur les marchés de la région : Venelles (samedi), Aix-en-Provence (mardi et jeudi), Saint-Martin-de-la-Brasque (le dimanche de mai à novembre) et Lourmarin (vendredi). A cela s’ajoutent quelques marchés de Noël ou des rassemblements d’artisans locaux.

Recherche d’un​ local en centre-ville

Sa clientèle est variée. Il y a les touristes l’été, les Français des autres régions en visite pendant les vacances scolaires et les habitués. Parmi eux, les habitants de Venelles. « Certains me demandent même, sur commande, des pâtisseries traditionnelles ! », illustre Jean-Marc Decanis. Et quand il n’est pas sur les marchés, il confectionne ses gâteaux. « Parfois, je manque un peu de telle ou telle catégorie de biscuits mais je fais avec. Je ne peux pas me permettre d’embaucher comme au temps où nous avions la boulangerie », explique l’artisan.

Si pour le moment il est préférable d’acheter plusieurs paquets sur les marchés, il est bon de savoir que Jean-Marc Decanis est à la recherche d’un local dans le centre de Venelles. Il a également songé à créer un site marchand mais a renoncé face à certaines difficultés juridiques.

Retrouvez chaque sur le site internet et dans les pages des Nouvelles Publications nos portraits d'artisans, en partenariat avec la Chambre de métiers et de l'artisanat de région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnements (à partir de 55€/an).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?