AccueilImmobilierArkadea pose la première pierre de Grand Central à Marseille

Arkadea pose la première pierre de Grand Central à Marseille

Les travaux de réhabilitation de l’ancien siège administratif de La Poste à Marseille, rebaptisé Grand Central, ont officiellement débuté le 11 juillet. Ses 8 500 m2 de bureaux seront livrés fin 2023.
La superstructure du bâtiment Grand Central sera conservée. Les espaces intérieurs bénéficieront d’une réhabilitation de grande ampleur.
D.R. - La superstructure du bâtiment Grand Central sera conservée. Les espaces intérieurs bénéficieront d’une réhabilitation de grande ampleur.

Immobilier Publié le ,

La pose de la première pierre de Grand Central, futur immeuble de bureaux situé rue Henri-Barbusse, à deux pas du Vieux-Port, à Marseille, s’est déroulée le 11 juillet en présence des dirigeants d’Arkadea, d’Icade et de la Poste Immobilier. Mais en lieu et place d’une truelle, ces derniers et Mathilde Chaboche, l’adjointe au maire de Marseille en charge de l'urbanisme et du développement harmonieux, étaient invités à se saisir d’un marteau pour casser une cloison et dévoiler ainsi une vue du projet.

Le bâtiment, construit en 1936 est vacant depuis le déménagement des services administratifs de La Poste, précédemment propriétaires des lieux. Il bénéficie d’un programme de réhabilitation mené par Arkadea et destiné à la création de près de 6 000 m2 de surfaces de bureaux, incluant un espace de coworking de 536 m2 en rez-de-chaussée, une offre de service et de restauration ainsi qu’un toit-terrasse de 110 m2, avec vue panoramique sur Marseille.

Marseille : la foncière d’Icade met la main sur « Grand Central »

Outre la superstructure, le projet conçu par l’agence Sud Architectes prévoit de conserver plusieurs éléments emblématiques de cet immeuble représentatif de l’architecture des années 30, comme le grand hall d’honneur et les cages d’escaliers monumentales. Les 8 500 m2 de surfaces de plancher (classées ERP 2e catégorie), répartis sur six niveaux, offriront des plateaux de 1 200 m2 divisibles. Des salles de réunion et un auditorium de 65 places sont également prévus en sous-sol.

Grand central Marseille
Les acteurs du projet : la Ville de Marseille, Arkadea, La Poste Immobilier et l'architecte, lors de la pose de première pierre de Grand Central, le 11 juillet 2022. (Crédit : Julien Dukmedjian)

« La réhabilitation est possible et souhaitable »

L’opération, dont la livraison est prévue fin 2023, vise les plus hautes certifications environnementales : HQE BD Excellent et Breeam RFO very good, Label WiredScored Gold. La commercialisation des espaces, lancée par Icade en début d’année, est quant à elle en cours. Pierre Bressollette, président d’Arkadea et Emmanuelle Baboulin, en charge de la foncière tertiaire d’Icade, ont insisté dans leurs prises de parole sur l’importance de Marseille dans le cadre de leurs stratégies de développements respectives.

Le premier a ainsi évoqué plusieurs programmes de logements collectifs : Altitude Vauban qu’il s’apprête à livrer en fin d’année (65 logements) et Le Romain Rolland (173 logements prévus en lieu et place de l’immeuble de bureaux Buropolis) dont le permis est en cours d’instruction. La seconde a rappelé que 15 000 m2 supplémentaires d’actifs allaient s’ajouter prochainement aux 4 500 m2 déjà en portefeuille. Mathilde Chaboche s’est pour sa part félicité de « l’exemplarité du projet » qui apportera « de la mixité sociale en centre-ville » et « démontre que la réhabilitation est possible et souhaitable ».

Arkadea va réaliser 173 logements sur site de Buropolis à Marseille

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?