AccueilImmobilierAprès Alta Rocca, bientôt un nouveau centre d'affaires à Aubagne

Après Alta Rocca, bientôt un nouveau centre d'affaires à Aubagne

Le pôle d'activités Alta Rocca à Aubagne, livré en 2019, a été une véritable réussite avec sept bâtiments, 80 entreprises et plus de 600 emplois sur 2 ha. Foncière GM débute son extension avec le Patio de l'Alta sur 1,2 ha, première phase du futur parc d'activités du Camp de Sarlier.
Après Alta Rocca, bientôt un nouveau centre d'affaires à Aubagne
J.-P. Enaut - A ce jour, les bureaux d'Alta Rocca sont occupés à 100 % par des activités médicales ou tertiaires.

Immobilier Publié le ,

A l'origine, le projet du centre Alta Rocca était d'offrir un large éventail d'activités et d'enseignes que l'on ne trouve que dans les grandes villes, avec un pôle médical, des activités tertiaires et de services (restauration, hôtellerie, salle de sport et banques). Un cahier des charges respecté. « Nous avons 17 500 m2 d'activités économiques sur 2 hectares, avec sept bâtiments dont un est un hôtel pour une clientèle d'affaires de 70 chambres et trois salles pour des séminaires », précise Pierre Meguetounif, directeur général de Foncière GM qui a réalisé cette opération, débutée en 2016 et achevée en 2019. A ce jour, les bureaux sont occupés à 100 % par des activités médicales ou tertiaires. « Le succès réside dans l'emplacement stratégique du centre et la diversité des prestations offertes. Nous n'avons pour autant pas cédé à l'activité commerciale et Alta Rocca est uniquement un centre d'affaires », souligne t-il.


Lire aussi : Aubagne : le centre d'affaires Alta Rocca livré cet été


Dans le prolongement de ce projet signé par l'architecte Franck Gratian, a été créé le Patio de l'Alta sur 1,2 ha avec 9 200 m2 de bureaux à la vente sur quatre bâtiments. Le comité technique d'étude et de réflexion pour le projet d'aménagement du Camp de Sarlier a, suite à une modification du plan local d'urbanisme (PLU), validé ce projet initié conjointement par la Ville d'Aubagne et la Métropole Aix-Marseille Provence. « L'objectif est de créer un vrai projet sur l'ensemble du parc d'activités de Camp de Sarlier. Ce seront 10 ha en tout dédiés à l'activité économique », explique le promoteur.

Cette seconde tranche fait l'objet d'une demande constante d'activités de bureaux suite à l'engouement pour Alta Rocca.

Une réalisation sur 18 mois

Un bureau d'étude a effectué des relevés pour un traitement innovant des eaux de pluie. Des fouilles archéologiques sont actuellement réalisées sur le site et se poursuivront au premier trimestre 2021. « Nous avons constaté des traces de vie importantes datant du paléolithique. Nous avons anticipé ces fouilles afin de libérer les terrains pour le printemps », confie le promoteur.

Le contenu architectural et économique du Patio de l'Alta a été défini dans le PLU avec à la clé des activités économiques et artisanales génératrices d'emploi. Il s'agit d'offrir, à la différence d'Alta Rocca, des immeubles modernes avec des plateaux techniques incluant des activités de transformation et de stockage. L'une des spécificités du projet est la réalisation d'un parking en silo végétalisé au cœur du parc d'activités avec un chemin piétonnier.

La construction du Patio de l'Alta devrait débuter au premier semestre 2021, pour une livraison 18 mois après. Dans la continuité, les aménagements publics du Camp de Sarlier effectués par la Métropole seront réalisés au premier trimestre 2023. Ce parc fait l'objet d'un projet urbain partenarial entre les différents opérateurs et la Métropole qui se traduit par différents aménagements publics (voiries et réseaux). Une promenade piétonnière le long du Fauge-Maïre, affluent de l'Huveaune, sera également mise en place.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?