AccueilEconomieApprentissage : la CCIAMP en première ligne sur le front de l’emploi

Apprentissage : la CCIAMP en première ligne sur le front de l’emploi

Alors que les entreprises peinent à se projeter, pas question pour la CCIAMP de rester l’arme au pied : la Chambre entend agir sur le champ de l’apprentissage et de l’emploi. Avec une ligne claire : permettre à nombre de jeunes de pouvoir réaliser leur alternance, tout en mettant en place un circuit court du RH pour éviter la case chômage aux salariés. Et ainsi, maintenir, voire enrichir, les compétences au sein des TPE et PME du territoire.
Apprentissage : la CCIAMP en première ligne sur le front de l’emploi

EconomieCommuniqué - Publié le , Chambre de commerce et d'industrie Aix-Marseille-Provence

A l’heure de la reprise, le contexte actuel cause incontestablement aux dirigeants plus d’un souci de prospective et les force à avancer pas à pas. Une situation anxiogène pour les salariés des entreprises en difficulté préoccupées par leur survie. Quant aux PME qui reprennent de la vigueur, l’heure est à la prudence, notamment en termes de projets de recrutement. Or, cette situation est génératrice de sclérose sur le plan de l’emploi. Un état de fait encore plus prégnant dès lors qu’il s’agit de recruter des jeunes en apprentissage. Ainsi, le verdict est sans appel partout dans l’Hexagone : ceux qui optent pour cette voie éprouvent des difficultés sans précédent à trouver une entreprise d’accueil. 

Et dans ce panorama, notre territoire ne fait pas figure d’exception. Prenant la mesure de la situation, la CCI métropolitaine Aix-Marseille-Provence se mobilise donc aujourd’hui sur plusieurs fronts, auprès de la jeunesse, des salariés et des entreprises du territoire. Son but : offrir un avenir aux premiers, une sécurité aux seconds, et ce faisant maintenir, voire enrichir, les compétences au sein des troisièmes.  

Un « commando » apprentissage 

Ainsi, la Chambre a-t-elle décidé de s’atteler à deux situations d’urgence. Tout d’abord, elle se préoccupe dans l’immédiat de ces jeunes, possiblement démunis faute d’une entreprise d’accueil. Car il n’est pas acceptable de laisser sur le bord du chemin autant de candidats à l’alternance, désireux de se former et de performer. Au sein de l’Ecole Pratique, ils sont, à titre d’exemple, quelque 66 à ambitionner de faire carrière dans le développement informatique, l’immobilier ou encore la gestion de PME. C’est la raison pour laquelle la CCIAMP contacte en ce moment les entreprises du territoire, leur formulant un appel à accomplir leur devoir citoyen. Le message est clair : donner la chance à ces jeunes de débuter leur parcours professionnel, d’autant que les aides gouvernementales déployées dans le cadre d’« Un jeune, une solution » sont toujours en vigueur jusqu’au 31 décembre 2021. Car rappelons-le, 5 000 euros sont alloués pour un apprenti de moins de 18 ans et 8 000 euros pour un apprenti majeur : cela constitue une opportunité pour les entreprises en phase de relance de s’appuyer sur de nouvelles recrues, à coût maîtrisé. D’autant que la CCIAMP peut les accompagner dans cette démarche et qu’elle dispose du recul, des outils et de l’expertise nécessaires pour définir avec elles le profil du collaborateur à recruter. 

De la sorte, ces entreprises contribueront à façonner les collaborateurs du futur : des profils plus hybrides, multi-compétents, opérationnels face aux challenges posés par les transitions en cours. Pour faire accélérer le territoire, il s’agira d’un atout incontestable. D’autant qu’il n’existe pas de meilleur vecteur que l’apprentissage pour permettre aux mondes de la formation et de l’entreprise de se parler, donc de suivre l’évolution des besoins dictés par ces mutations…

Un outil RH pour les dirigeants 

Et l’action de la CCI métropolitaine Aix-Marseille-Provence ne s’arrête pas là. Parallèlement, la Chambre se focalise sur les entreprises en bute aux difficultés et donc à travers elles, sur leurs salariés se posant la question de leur avenir professionnel. Avec un double enjeu : pour les PME, éviter la fuite des savoir-faire, et pour les collaborateurs, la case chômage, partiel ou non. C’est pour contribuer à relever ce double challenge que dans le cadre du Métropolitain Business Act, la réflexion vient d’être lancée afin de créer le dispositif « circuit-court RH ». Gratuit, implémenté sur la plateforme éponyme, cet outil digital permettra la mise en relation entre entreprises éprouvant des besoins en termes de ressources humaines, qu’elles soient en recherche de postes à pourvoir comme en situation de devoir se séparer, temporairement mais aussi définitivement, de collaborateurs. Encadré par la loi Cherpion, ce dispositif de mise à disposition des salariés est possible sur leur accord, ce qui leur permettra de ne pas connaître de rupture dans leur parcours professionnel.

En résumé, si jusqu’ici via le « quoiqu’il en coûte », l’Etat a permis aux dirigeants de conserver l’ensemble des compétences au sein de leur entreprise, la CCI métropolitaine Aix-Marseille-Provence prend aujourd’hui le relais de cette dynamique, alors que s’amorce la fin du soutien gouvernemental. Car c’est l’une des missions de la Chambre : répondre aux besoins du monde économique local en termes de main-d’œuvre, former et garder les personnes qui pourront occuper un emploi dans les entreprises métropolitaines. 

Des actions qui s’assemblent ainsi aux dispositifs déjà existants : « Tandem - Le Hub du Mentorat » et le « Cl’Hub des Bouches-du-Rhône, les entreprises s’engagent » en faveur d'un engagement à 360 degrés pour l’emploi et de l’insertion. 


Quels profils pour vos futurs apprentis ? 

Ils sont 66 aspirants alternants, ils recherchent une entreprise d’accueil dans les secteurs suivants : 

  • 35 au BTS Professions Immobilières,
  • 8 au BTS NDRC relation client,
  • 7 au BTS INFO développeur (SLAM),
  • 7 un BTS INFO infrastructures réseaux (SISR),
  • 3 au Bachelors infrastructures réseaux (AIS)
  • 6 au BTS Gestion PME

Vous souhaitez ainsi recruter un apprenti de l'Ecole Pratique ?  Contactez Wilfried Pellegrino, au téléphone (04 91 39 56 55) ou par mail à wilfried.pellegrino@ccimp.com. Autre possibilité, compléter le formulaire en ligne dédié au recrutement de ces futurs apprenants.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?