AccueilEconomieAndréo Maxime : tailleur de pierres à Fontvieille

Andréo Maxime : tailleur de pierres à Fontvieille

Cet ancien compagnon du devoir est un spécialiste de la taille de pierres depuis toujours. Il reçoit ses clients privés et professionnels chez lui, au cœur de la carrière de Fontvieille.
Fin connaisseur des pierres locales, Maxime Andréo participe notamment à la restauration du patrimoine.
D.R. - Fin connaisseur des pierres locales, Maxime Andréo participe notamment à la restauration du patrimoine.

Economie Publié le ,

L’artisan Maxime Andréo a créé sa société en 2005. Mais il pratique le métier de tailleur de pierres depuis bien longtemps. « J’ai passé mon CAP à Miramas, j’ai été compagnon du devoir, j’ai travaillé dans plusieurs entreprises de la région avant de me mettre à mon compte, si bien que les gens du métier me connaissent bien. »

Et lui maîtrise parfaitement les pierres locales. « En tant que tailleur de pierres, je suis adepte des carrières du Var, de la Drôme, du Vaucluse, du Luberon », précise ce passionné. Du reste, il n’a pas hésité à s’installer au sein de la carrière de Fontvieille, dans la maison témoin existante, qu’il a rénovée pour y habiter toute l’année et présenter son travail aux visiteurs et habitués.

Ancien et moderne

Maxime Andréo participe à la restauration du patrimoine. Il réalise également des commandes pour des clients particuliers et professionnels : piliers de portail, bancs, barbecues, encadrements de fenêtre à l’extérieur… Aujourd’hui, il se limite à la pierre « car elle fait partie de la culture locale. Il y a donc suffisamment de travail ici et c’est assez compliqué comme cela. » Par le passé, il a eu jusqu’à six employés et des activités variées.

Il travaille de manière méticuleuse avec sa femme et prochainement avec un apprenti qui prendra ses fonctions en septembre.

« Certains clients veulent de l’ancien et d’autres du moderne comme un escalier en pierre d’Estaillades.Une pierre calcaire de couleur blanche qui a été utilisée notamment dans les villages du Luberon comme Gordes, Lacoste, Bonnieux. »

Pour ses réalisations, Maxime Andréo privilégie les variétés de pierres d’Estaillades, de Fontvieille et du Gard.

Retrouvez chaque semaine nos portraits d'artisans de la région, réalisés en partenariat avec la Chambre de métiers et de l'artisanat de région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 septembre 2022

Journal du26 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

Journal du 02 septembre 2022

Journal du02 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?