AccueilEconomieAndré Bendano premier président de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de Paca

André Bendano premier président de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de Paca

Depuis le 1er juillet André Bendano est le président de la toute nouvelle Chambre de métiers et de l'artisanat de la région Paca (CMAR Paca). Elle regroupe cinq chambres départementales, sauf celle des Alpes-Maritimes.
André Bendano premier président de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de Paca

Economie Publié le ,

Qui est concerné ?

Cinq chambres départementales : Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Bouches-du-Rhône, Var et Vaucluse. Il manque donc, pour réunir tous les départements de la région Paca, la Chambre de métiers et de l’artisanat des Alpes-Maritimes.

André Bendano, président de la nouvelle chambre de région Paca et de sa délégation Bouches-du-Rhône, revient sur ce point :

Notre décision de nous réunir est choisie et non imposée. Tout ce que la loi a obligé, nous l’avons fait avec eux. Pour le reste, la CMA 06 a choisi de vivre sa vie toute seule. Mais elle reste à nos côtés et participe aux débats, aux votes. La loi Macron est telle que les choses devraient évoluer encore l’an prochain. Dans tous les cas, nous l’attendons les bras ouverts”.

Le point de départ

Convaincues qu’ensemble elles seraient plus fortes et plus performantes pour les artisans, cinq Chambres départementales de la région Paca ont entamé, depuis juin 2012, un processus de régionalisation sur lequel revient André Bendano :

C’est une décision historique, inédite. C’est la première région de France qui a décidé à constituer librement une chambre de région. Dans le sud, on ne peut pas réussir ce genre de rapprochement, pensaient certaines personnes médisantes. Je suis fier d’annoncer qu’elles se sont trompées”.

Une régionalisation choisie et non subie

Dans le cadre de la modernisation de l’action publique, la loi oblige les CMA à mutualiser leurs services support mais laisse libre choix quant à une régionalisation plus avancée. C’est cette deuxième option que les 5 CMA ont retenu.

André Bendano résume la situation :

La raréfaction des fonds publics et des subventions est telle que nous avons pris, il y a trois ans, ce choix politique fort. Nous avons donc mis nos égaux de côté et nous avons placé l’intérêt des entreprises au centre”.

Les valeurs fondatrices de la CMAR

Avec cette régionalisation, nous nous donnons toutes les chances d’être forts, ensemble. En cette période difficile, la régionalisation nous permet d’améliorer notre offre de service, avec des propositions sur-mesure et plus proches de leurs besoins”, explique André Bendano. L’idée est claire : renforcer la proximité et les services aux artisans.
Qui plus est, cette évolution se veut cohérente avec les évolutions récentes des collectivités territoriales. Aujourd’hui, c’est à l’échelle régionale que se conduisent les grands chantiers du ressort des chambres consulaires, qu’il s’agisse du programme de développement économique, du plan pluriannuel d’investissement ou du plan de qualité apprentissage.

Retrouvez l'intégralité du reportage dans les Nouvelles Publications.

La CMAR en chiffres :

11 agences pour les entreprises

800 collaborateurs

6000 apprentis répartis sur 8 campus

16 antennes de formation continue

60 M€ de budget.

132000 entreprises artisanales en PACA (dont 29,4% dans le 13)

285 000 actifs

25 milliards d’euros de chiffre d'affaires cumulé

250 métiers déclinés en 514 spécialisations.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?