AccueilEconomieAlain Gargani, président de la CPME 13 : « Entrepreneurs 13, un moment pour booster son business »

Alain Gargani, président de la CPME 13 : « Entrepreneurs 13, un moment pour booster son business »

La prochaine convention Entrepreneur 13, rencontre annuelle de la Confédération des petites et moyennes entreprises des Bouches-du-Rhône (CPME 13), se déroulera le 14 décembre à Marseille, à l'hôtel du département. A quelques jours de ce grand événement, qui devrait regrouper plus de 1 000 entrepreneurs du département, Alain Gargani, président de la CPME 13, nous résume les temps forts.
Alain Gargani, président de la CPME 13 : « Entrepreneurs 13, un moment pour booster son business »
D.R. - Alain Gargani, président de la CPME 13.

Economie Publié le ,

Les Nouvelles Publications : Avant d'entrer dans le vif du sujet, parlez-nous du moral des chefs d'entreprise depuis l'arrivée du nouveau président de la République ?
Alain Gargani :
Force est de constater que les chefs d'entreprise retrouvent un certain enthousiasme. Nous, patrons de PME-TPE, avons clairement l'impression d'être écoutés. Et cela ne repose pas que sur des paroles, certains faits sont là. Prenez par exemple les ordonnances de la loi travail. Depuis 4-5 ans, la CPME demandait un plafonnement des indemnités prud'homales et qu'en cas de vice de forme lors d'un licenciement, ce denrier n'empêche pas un examen du dossier sur le fond. Ces deux points sont désormais actés. Le président Macron est allé jusqu'au bout et c'est un signal fort. Autre exemple : le droit à l'erreur. Certains éléments du projet de loi pour un Etat au service d'une société de confiance, qui a été présenté fin novembre en conseil des ministres, sont positifs. Comme le fait de consulter les entrepreneurs. Nous n'avons pas vu le résultat final mais les faits sont là. Cela prouve qu'on nous écoute. Tout le monde va dans le même sens.

Certains éléments négatifs demeurent. Nous avions l'impression d'avoir été entendus sur le report du prélèvement à la source. Nous ne voulons pas que les chefs d'entreprise deviennent les précepteurs des impôts (car c'est trop de travail, c'est trop risqué etc.). Nous venons d'apprendre que cela sera adopté en 2019. Encore une fois, nous insistons pour dire que cela va être très compliqué, trop compliqué pour les petites structures. Pourquoi ce ne sont pas les banques qui prélèvent ? Un autre élément négatif concerne la fusion du RSI [Régime social des indépendants, NDLR] avec le régime général. On nous avait promis de belles choses et ça accouche d'une souris. Sur ce sujet, il y a eu beaucoup d'effets d'annonces, on reste pourtant dans l'ancien monde.

Votre rencontre annuelle Entrepreneur 13, qui se déroulera le 14 décembre à Marseille, aura pour thème « Cré'activité, moteur de l'entreprenariat et de la croissance ». C'est-à-dire ?
Chaque année, la CPME 13 convie les chefs d'entreprise du département à la convention Entrepreneur 13, où chacun peut s'inspirer de conseils, témoignages pour booster son business, développer son réseau et faire le plein d'idées innovantes. L'édition 2017 aura pour thème un mot inventé par nous : cré'activité, c'est-à-dire être agile, se réinventer tous les jours. Dans un environnement en perpétuelle mutation, la créativité est une nécessité tant pour renforcer la compétitivité des entreprises que pour accélérer la création d'emploi.

Quels sont les temps forts de la convention 2017 ?
Une partie de la journée portera sur le recrutement. L'idée est d'aborder ce thème différemment. De partir du principe que le diplôme n'est pas un argument de choix et qu'il faut favoriser l'approche par les compétences, pour répondre aux attentes. Toujours sur ce thème, à noter le rendez-vous « Accélérateur de l'emploi ». Le conseil départemental des Bouches-du-Rhône et la CPME 13 vont conjuguer leurs forces en faveur de l'emploi et du recrutement ! Concrètement, des entreprises vont rencontrer des candidats bénéficiaires du RSA**, spécialement sélectionnés et coachés par le conseil départemental. Nous n'oublions pas non plus les commerçants, notamment ceux du centre-ville qui souffrent beaucoup. Un atelier aura ainsi pour thème : « Réinventer le commerce de proximité ». L'idée est d'aider le commerçant à se renouveler, inlassablement. J'aimerais aussi citer le metropolitan business act. Cette démarche, lancée par la Chambre de commerce et d'industrie Marseille Provence, vise à instaurer une approche partagée en matière d'achats, afin de renforcer la création de business entre les entreprises locales et de lancer des actions concrètes pour aider les acheteurs et PME à mieux travailler ensemble. Lors de notre convention, nous allons créer une passerelle entre ce sujet porté par la CCIMP et nos TPE-PME.

* Régime social des indépendants.
** Revenu de solidarité active.

Renseignements sur Entrepreneurs 13 en cliquant ici.
Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?