AccueilImmobilierAix-Marseille-Provence : un marché tertiaire en clair-obscur pour le premier semestre 2022

Aix-Marseille-Provence : un marché tertiaire en clair-obscur pour le premier semestre 2022

Bureaux en forme, entrepôts en berne, retour des grands investissements : la météo du premier semestre 2022 du marché immobilier d’entreprise d’Aix-Marseille-Provence est en clair obscur.
Aix-Marseille-Provence : un marché tertiaire en clair-obscur pour le premier semestre 2022

Immobilier Publié le ,

Premier semestre contrasté pour le marché immobilier d’entreprise d’Aix-Marseille-Provence selon le dernier baromètre d’ImmoStat, groupement d’intérêt économique (GIE) créé en 2001 par les principaux conseils en immobilier d’entreprise : BNP Paribas Real Estate, CBRE, JLL et Cushman & Wakefield et la Fnaim AMP.

  • Les bureaux progressent de 7 %

Malgré un ralentissement de l’activité au deuxième trimestre (34 354 m2 placés, soit une baisse de 13 % par rapport au 1er trimestre 2022), le marché des bureaux reste bien orienté. Avec 86 444 m2 placés au premier semestre 2022, score en hausse de 7 % par rapport à la même période de 2021, le marché des bureaux de la métropole phocéenne conserve sa bonne dynamique. Si ce rythme devrait se maintenir au cours des six prochains mois, Aix-Marseille-Provence afficherait un résultat annuel dans les mêmes eaux que le record de 2021 (164 000 m2 placés).

Aix-Marseille : le marché de bureaux a surperformé en 2021

  • Les locaux d’activités en baisse de 10 %

La météo est en revanche moins souriante sur le segment des locaux d’activités : avec 68 947 m2 placés au cours des six premiers mois de l’année 2022, ce secteur voit son résultat régresser de 10 % par rapport au premier trimestre 2021.

  • La logistique en berne

La logistique accuse un sérieux coup de mou. Avec seulement 32 125 m2 placés au premier semestre 2022, le marché des entrepôts dégringole de 67 % par rapport aux six premiers mois de 2021.

  • Rebond de l’investissement

Sur le front de l’investissement, le rebond est spectaculaire : après un début d’année timide (67 M€ transactés au premier trimestre 2022), le printemps a été marqué par quelques gros deals comme l’achat de la tour de La Marseillaise par Perial AM (environ 250 M€) pour atteindre le volume de 495 M€ fin juin, résultat en hausse de 83 % par rapport à la même période de 2021.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?