Fermer la publicité

Aix-en-Provence : Un simulateur d'avion de chasse sur le pôle d'activités

le - - Economie

Aix-en-Provence : Un simulateur d'avion de chasse sur le pôle d'activités
M. Debette - Le simulateur de vol de hautes technologies

Envol réussi pour Fighters Academy qui a choisi d'installer son simulateur de vol en avion de chasse sur le pôle d'activités d'Aix-en-Provence (PAAP).

Selon une enquête LinkedIn-Onisep 2013, devenir pilote d’avion se place en pôle position des métiers qui font rêver les petits français. Jusqu’à présent réservée aux professionnels, la sensation de pilotage d’un avion de chasse devient possible à tous, sans prendre de risque, sans quitter le sol, mais tout en jouissant d’un maximum de sensations.

A la tête de cette entreprise quelque peu originale, Sébastien Bourdot qui s’est doté d’un centre de simulation d’avion de chasse ultra-réaliste qui, en plus, permet d’adapter les conditions de vol au niveau et aux attentes du pilote, que celui-ci ait tout simplement envie de se détendre ou de se mettre dans la peau d’un –vrai- chasseur. Les compétiteurs ont également de quoi se faire plaisir puisque deux « appareils » côte à côte permettent de se lancer des défis !

L’histoire commence à Lyon en 2012. Depuis son enfance, Thomas Gasser a toujours rêvé d’être pilote. A 26 ans, fraîchement diplômé de l’EM Lyon, le jeune homme issu d’une famille d’entrepreneurs fonde AviaSim. Il explique : 

« Le marché de la simulation était alors la chasse gardée de constructeurs internationaux et des p​rofessionnels, en raison de la technologie requise et du coût élevé des appareils ».

Après une première expérience réussie avec les simulateurs de vols Airbus 320, il décide d’aller plus loin et de commercialiser des simulateurs d’avions de chasse F-16 Fighting Falcon. Ce nouveau concept connaît immédiatement le succès. Sur un salon, il rencontre Sébastien Bourdot, qui a été pilote de chasse dans de vrais aéronefs durant 20 ans. Par envie d’indépendance, il décide de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale et achète la licence de marque Fighters Academy. En janvier dernier, il ouvre le deuxième site de France sur le pôle d’activités d’Aix-en-Provence.

Un concept qui séduit

Si le concept trouve son public, les banques ont elles aussi été séduites par le projet :

« Elles étaient prêtes à financer les simulateurs (150 000€ les deux), mais pas le reste de l’investissement », explique le jeune chef d’entreprise.

Instructeur durant plusieurs années, il est convaincu que « c’est un produit qui marche, qui marchera, qui marche déjà ». Son objectif est d’accueillir 2 000 personnes par an, en plus de la clientèle d’entreprise, pour atteindre un chiffre d’affaires de 200 000€ dès la première année. Aujourd’hui, l’équipe est composée de deux personnes mais Sébastien Bourdot espère bien faire évoluer les effectifs !

En pratique

Pas besoin de tenue particulière pour se mettre aux commandes, si ce n’est d’éviter les talons aiguilles. L’équipement (combinaison et casque) est fourni sur place. Après un petit briefing pratico-pratique, direction le simulateur (dont l’accès est un peu sportif) et c’est parti pour un vol. Il faut compter une dizaine de minutes pour trouver sa place aux commandes, comprendre comment ça fonctionne et ressentir toutes les sensations –ou presque- comme dans un véritable avion de chasse. La main gauche sur la manette des gaz, l’autre sur le joystick, l’avion accélère et prend son envol pour enchaîner des loopings, du combat aérien, de la voltige, du ravitaillement en vol.

(Photo : Martine Dbette) Sébastien Bourdot et Thomas Gasser, détenteur de la marque.

Fighters Academy – Eiffel Park A – 415, rue Claude Nicolas Ledoux – pôle d’activités d’Aix-en-Provence – Tél. 06 11 45 54 34.




Esther Griffe
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer